Comment et quand planter le laurier-sauce ?

Le laurier-sauce est un petit arbuste dont on apprécie particulièrement les feuilles que l’on utilise pour assaisonner différents plats. Possédant également certaines vertus médicinales, cette plante a sa place au jardin. Découvrez comment il faut faire pour cultiver le laurier-sauce.

Description générale du laurier-sauce

Connu sous le nom scientifique de « Laurus Nobilis », le laurier-sauce fait partie de la famille des lauracées. On peut aussi lui attribuer d’autres désignations telles que laurier d’Apollon ou encore laurier noble. Cet arbuste provient des zones méditerranéennes du sud du continent européen et du Moyen-Orient. Lorsque les conditions lui sont favorables, le laurier-sauce peut atteindre une taille allant jusqu’à cinq mètres. Ses feuilles, qui sont persistantes et denses, sont de couleur vert foncé.

Comment bien planter le laurier-sauce ?

La période propice à la culture du laurier-sauce est celle durant laquelle les grandes gelées ne sont plus à craindre, c’est-à-dire vers le printemps ou en automne. Cette plante apprécie les lieux protégés du vent et bien exposés au soleil. Pour sa culture, on peut choisir soit le bouturage, soit le marcottage ou tout simplement le semis. Pour le dernier cas, il faudra disposer les graines en strates durant la saison hivernale pour pouvoir les semer le printemps venu. Si l’on opte pour le bouturage, il faudra opérer la mise en terre durant le mois de septembre. Pour ce qui est des jeunes pousses ou plants, ils sont mis en terre en mars et en avril.

On peut également planter le laurier-sauce en plein terre sous réserve de le faire à une température supérieure à -5°C. Il peut aussi être cultivé dans un récipient qu’il faudra abriter l’hiver venu et ressortir à l’extérieur à partir du mois de mai. Concernant la qualité du sol, le laurier-sauce n’est pas capricieux dès lors que le sol est drainé. Pour une plantation en récipient, il faudra utiliser de la terre du jardin à associer à du sable et du terreau. Il sera également utile de placer une couche de gravier dans le récipient. Si l’on choisit de cultiver le laurier-sauce au sein d’un potager, il faudra réaliser un trou de forme cubique - dont chaque côté mesure environ quatre-vingt centimètres - avant de garnir le quart du trou d’engrais, de terre, de fumier et de compost. Dans tous les cas, il faudra tailler le laurier-sauce deux fois durant l’année, vers la fin du mois de juin pui entre le mois de novembre et le mois de mars.

vendredi 29 juillet 2011, par Hélène André