Comment et quand planter les cucurbitacées ?

Les cucurbitacées sont des plantes de la famille des dicotylédones. Elles sont pourvues de grosses tiges rampantes et produisent des gros fruits. La citrouille, le melon, la courge ou le concombre font partie de la famille des cucurbitacées. Leur culture est assez simple à partir du moment où elles sont plantées dans des sols adaptés.

La culture des cucurbitacées

Pour se développer, les cucurbitacées on besoin de chaleur. Au fil de leur développement, elles exigent un sol bien réchauffé. Leurs semis s’effectuent vers le début du mois de juin, en pleine terre ou en godets, à une température supérieure à 21°C. On déplace les plants au potager vers la moitié du mois de juin. Attention, il est essentiel de préparer le sol. Il est nécessaire de bêcher la terre avant d’y ajouter du fumier bien décomposé.

Trente jours après les semis, c’est-à-dire vers la fin du mois de juin, il faudra fertiliser le sol avec de l’engrais riche en azote. Pour les variétés précoces, il faudra veiller à ce que les jeunes plants soient bien à l’abri du froid. On peut notamment les protéger par des couvercles transparents. En période estivale, il est indispensable de pailler le sol pour en conserver la fraîcheur et l’humidité. L’arrosage sera abondant durant les grandes chaleurs.

Plusieurs variétés

Il existe plusieurs variétés de cucurbitacées. Les modalités de culture et de récolte ne sont pas toujours les mêmes. Les cornichons sont simples à cultiver, ils donnent des fruits après seulement sept semaines. La culture des concombres exige un certain savoir-faire. Leurs fruits sont recueillis lorsqu’ils atteignent au moins quinze centimètres. Quant aux courges, elles peuvent être récoltées après dix semaines. Les citrouilles le seront après les premiers gels, lorsque leur feuillage est détruit par le froid. De leur côté, les melons seront semés bien sous des couvercles en plastique car ils ont besoin d’un sol chaud pour commencer à se développer. Ils apprécient les sols sableux et riches, ayant un pH compris entre 7 et 8.

La taille, une opération indispensable pour les cucurbitacées

Les cucurbitacées sont pourvues de fleurs femelles et de fleurs mâles isolées sur un seul et unique plant. La plupart du temps, le plant porte plusieurs fleurs mâles avant de produire des fleurs femelles qui deviennent des fruits. Pour favoriser l’apparition des fleurs femelles, la taille est une opération incontournable. Après la quatrième feuille, on procèdera à une taille afin de ramifier le plant en cinq tiges. On effectuera ensuite une deuxième taille sur les tiges secondaires. Pour accélérer la maturation des fruits, on taillera deux ou trois feuilles après chacun d’entre eux.

jeudi 7 juillet 2011, par Hélène André