Comment et quand cultiver la coriandre ?

Se cultivant aussi bien en pleine terre qu’en pot, la coriandre est une plante annuelle aromatique herbacée qui fait partie de la famille des Apiacées ou Ombellifères. Cette plante apprécie presque tous les sols mais affiche une préférence pour le sol calcaire. Pour bien pousser, elle exige une bonne dose de soleil et de la chaleur. On utilise ses fruits, ses feuilles et ses racines en cuisine.

Généralités sur la coriandre

La coriandre est une plante annuelle qui pousse très rapidement et qui peut atteindre en un rien de temps une hauteur de soixante centimètres. Elle ne redoute pas les grands froids des débuts et fins de saison mais perd de sa vigueur lorsque la température est très élevée. Elle possède des feuilles d’une quinzaine de centimètres de long, délicates et minces, plates et fixées à une tige en rameaux. Ses fleurs, qui sont de couleur blanche, lavande ou rose, sont regroupées et dentelées. Celles-ci produisent des graines rayées et présentant des stries, grosses comme un grain de poivre. La coriandre se décline en plusieurs variétés dont le cilantro qui se cultive pour ses feuilles.

Comment cultiver la coriandre à l’extérieur ?

La coriandre est une plante qui apprécie beaucoup le soleil. Elle est très tenace mais il est préférable de la planter sur un terrain à l’abri du vent. Celle-ci peut se cultiver aussi bien en pot qu’en pleine terre. Il faut seulement noter qu’elle préfère les sols bien drainés et jouissant d’une bonne exposition au soleil. Le semis de coriandre se réalise vers le début du printemps si elle est cultivée dans une zone tempérée et en automne si elle est plantée dans une région où l’hiver est plutôt doux.

Pour mettre les graines en terre, on creusera des trous profonds de six centimètres et espacés d’au moins vingt centimètres. Il est déconseillé de transplanter la coriandre car cela hâte sa floraison. Après environ neuf semaines, les fleurs s’épanouissent et vers la fin de la période estivale, elles produisent des graines. Au moment où la plante atteint quatre centimètres, il est essentiel de pincer son extrémité afin qu’elle puisse développer plus de touffes.

Comment se déroule la récolte de la coriandre ?

Dès lors que les graines de la coriandre affichent une couleur jaune-brun ou vert, celles-ci ont atteint leur maturité. Elles sont donc prêtes à être récoltées. Dans le cas où on récolte des graines pour une prochaine semence, il est recommandé de ne pas les laver. Pour les conserver, on les placera dans un sac en papier puis on les laissera sécher dans un lieu au sec et bien à l’ombre. Une fois sèches, on les disposera dans un récipient hermétique, dans un endroit frais et protégé du soleil.

jeudi 28 juillet 2011, par Hélène André