Comment et quand planter la betterave potagère ?

La betterave potagère se cultive très facilement. Peu importe le milieu où elle est plantée, elle s’épanouit bien dès lors que l’on prend bien soin d’elle. Ce légume racine se présente sous une forme allongée ou ronde. Sa couleur varie entre le rouge, le rose, le jaune et le blanc. Voici comment faire pour planter la betterave potagère.

Comment semer et cultiver la betterave potagère ?

A l’instar d’autres légumes racines, la betterave redoute la canicule. Il lui faut un sol frais, léger, profond et contenant de l’humus. Cependant, il lui faut tout de même une certaine exposition au soleil, sans trop en abuser. Pour profiter de la betterave toute l’année, on peut étaler les semis entre le mois de mars jusqu’à juin. Durant le mois de mars, on ensemencera sur couche. Pour le mois d’avril, on plantera en pépinière puis pour le mois de mai et juin, on mettra définitivement les semis en place. La transplantation se réalise à cinq feuilles. Pour cette étape, il faut tailler préalablement l’extrémité des racines et des feuilles puis les enrober de pralin pour optimiser la reprise. Il est à noter que le semis en place constitue la meilleure alternative.

La récolte et l’entretien de la betterave potagère

On commence à récolter la betterave à partir de la seconde moitié du mois de juillet si l’on a semé en avril. Cette récolte peut être prolongée au fil des besoins, du moins jusqu’à ce que la période hivernale arrive. A noter également qu’il existe des variétés tardives de betteraves qui, lorsqu’elles sont semées trop tôt, montent en graine. Il s’agira donc de récolter des graines. Quoi qu’il en soit, il faut souligner que la betterave a régulièrement besoin d’eau. Pour son entretien, il faut penser au façonnage de la terre, à ameublir le sol mais aussi à sarcler et ce, tout au long de la croissance du légume. Il faudra en outre penser à pailler la terre. Il faut, par ailleurs, faire attention à certaines maladies très redoutées par la betterave telles que la rouille ou le mildiou. Pour prévenir ces maladies, il est conseillé d’asperger le légume de bouillie bordelaise. Il faut également prendre garde aux petits insectes tels que le puceron noir.

vendredi 27 mai 2011, par Hélène André