Comment et quand planter l’asperge ?

L’asperge est une plante vivace, très simple à cultiver. On en consomme principalement les jeunes plants. Ce légume se développe bien à la mi-ombre et en plein soleil, sur un sol plutôt léger… Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour planter l’asperge.

Comment semer l’asperge ?

Avant de semer les graines d’asperge, il est indispensable de les tremper durant quarante-huit heures à température ambiante : cela accélère le temps de germination. On peut associer ces graines avec du radis pour éviter la prolifération des mauvaises herbes au cours du premier mois. Les semis seront placés à quatre centimètres de profondeur et espacés d’une dizaine de centimètres, en rangs distants de quarante-cinq centimètres. Il n’est nul besoin de tailler les plants pour les rendre moins touffus durant la première année.

La culture de l’asperge

L’asperge a besoin d’un sol fertile pour s’épanouir. Il faudra, de ce fait, lui fournir une bonne quantité de fumier en automne et au printemps. Le mieux est de lui apporter de l’engrais sous forme de grains. Au cours de l’année de plantation, il est déconseillé de récolter les tiges. Les récoltes doivent, par ailleurs, être suspendues durant la période de multiplication, c’est-à-dire à l’âge de cinq ans. Ceci est indispensable pour offrir au plant le temps de se reconstituer. Ça se passe en période estivale. Durant cette même période, il faudra également réaliser un binage du sol et butter les plants. Lorsque la sécheresse vient à se manifester, l’arrosage sera primordial. En automne, on coupera les tiges pour faire en sorte que le criocère de l’asperge ne se répande pas. En novembre, un paillage s’impose.

Comment et quand se déroule la récolte de l’asperge ?

En premier lieu, il faut souligner qu’une récolte des tiges est déconseillée durant l’année de plantation. Au cours de la seconde année, on se contentera d’une petite récolte. Mais, la troisième année venue, on pourra recueillir jusqu’à la moitié des tiges en laissant les tiges plus minces sur le plant. Dès la quatrième année, on peut effectuer la récolte des bourgeons. La récolte se fait généralement tous les deux jours, au moment où les bourgeons atteignent une hauteur d’une vingtaine de centimètres, et que leur extrémité est encore fine. Pour récolter les tiges, il vaut mieux les plier au lieu de les couper. Sectionnée, l’asperge se dégrade très vite. Il faut la préparer rapidement ou la conserver au réfrigérateur, en la plaçant, à la verticale, dans un récipient rempli d’eau.

dimanche 10 juillet 2011, par Hélène André