Comment et quand cultiver l’aneth ?

L’aneth, de son appellation scientifique Anethum graveolens, est une plante aromatique annuelle possédant des feuilles fines et des petites ombrelles pourvues de fleurs de couleur jaune. Elle est très appréciée en médecine douce mais aussi en cuisine. Cette herbe est très facile à cultiver et aromatise délicieusement les préparations comme la soupe, le poisson ou la salade.

A quel moment planter l’aneth ?

En règle générale, l’aneth se cultive par temps frais. On peut néanmoins en planter dans les régions chaudes où les hivers ne sont pas rudes. Après les premiers semis, il est encore possible de planter l’aneth tous les dix jours afin de pouvoir profiter d’une récolte continue. Si l’on choisit de le cultiver dans un pot, il est préférable d’opter pour un contenant profond permettant aux racines de bien se développer.

Comment semer l’aneth ?

Il est conseillé de semer l’aneth directement en pleine terre durant le printemps. Le semis peut être poursuivi jusqu’à la moitié de la période estivale. On le disposera en lignes séparées par des intervalles de vingt-cinq centimètres. Le semis doit être clair et effectué sur un sol préalablement préparé. Il faudra par la suite bien arroser le sol.

La levée s’effectue après une quinzaine de jours. Notons que l’aneth apprécie les sols frais, légers, bien drainés et enrichis en compost. Il faudra lui choisir un emplacementprotégé du vent et bien exposé au soleil. Si l’on désire récolter durant le printemps, on peut parfaitement effectuer des semis en automne. Il est également possible de semer en pot, sous plastique. Dans ce cas, on placera le pot dans un lieu bien ensoleillé. On n’oubliera pas non plus de bien arroser.

Comment bien cultiver l’aneth ?

Comme la majorité des herbes, l’aneth apprécie le soleil. Il peut néanmoins supporter l’ombre de l’après-midi. Cette herbe assez délicate n’apprécie pas l’humidité ambiante. Ainsi, on veillera à le planter au soleil, dans un lieu aéré et sur une terre bien drainant. En le cultivant dans un lieu humide et fermé, les feuilles de l’aneth risquent de pourrir. Sur un sol compact, les racines peuvent elles aussi pourrir. L’aneth peut se cultiver en pot. En choisissant cette option, on pourra le déplacer aisément pour le placer au meilleur endroit. Entre deux arrosages, il faudra laisser sécher la partie supérieure du pot. Mensuellement, il est nécessaire de lui procurer une bonne dose d’engrais.

mercredi 27 juillet 2011, par Hélène André