Comment et quand cultiver des plantes aromatiques ?

Les plantes aromatiques sont des incontournables dans le jardin. Prisées en cuisine pour parfumer les mets, elles possèdent de multiples bienfaits pour la santé. Mais comment donc inviter ces plantes très spéciales dans votre jardin ? Sachez que chacune d’entre elles présente ses caractéristiques propres, dont dépendent les conditions de culture.

À chaque plante ses conditions de culture

Chaque plante aromatique se cultive différemment, en fonction de ses besoins. Néanmoins, la plupart d’entre elles affectionnent tout particulièrement le soleil. La culture se fait ainsi idéalement lors de la période de chaleur ou lorsque la température est douce, vers le printemps. Concernant le type de sol, chacune a ses préférences.

L’aneth se plante notamment dans un endroit bien drainé et riche, le basilic dans un sol léger, tandis que le cerfeuil s’adapte pratiquement à tout type de sol. L’estragon, de son côté, se plaît dans une terre de culture fraîche et sèche, contrairement à la menthe qui, elle, préfère les sols bien humides et humifères. Le persil apprécie la présence d’humus dans le sol, tandis que le romarin et la sauge poussent très bien dans une terre aride. Afin de ne pas vous tromper dans le choix de la plante et du sol, il est ainsi nécessaire de bien vous renseigner avant la mise en terre.

Quelques gestes d’entretien

Même en termes d’entretien, chaque plante aromatique présente aussi ses propres besoins. Il existe toutefois quelques gestes communs à toutes les variétés. Les aromates ont notamment besoin d’un espace bien aéré pour se développer, d’où la nécessité de biner et de désherber de façon régulière. Il est tout aussi nécessaire de les protéger contre le grand froid et, pour certaines plantes comme la menthe, des séances de taille peuvent être nécessaires pour qu’elles ne deviennent trop envahissantes. Pour ce qui est de l’arrosage, la fréquence varie pour chaque plante.

mardi 9 décembre 2014, par Hélène André