Comment et quand cultiver l’endive ?

L’endive, également connue sous l’appellation de chicon, est un légume qui se récolte en hiver. Pour en avoir dans son jardin, les étapes à suivre sont très simples. Si vous disposez de suffisamment d’espace, lancez-vous !

Où cultiver l’endive ?

Pour récolter de belles endives, il faut bien choisir le sol où les planter. Bien que peu exigeant par rapport à la qualité du sol, il est préférable de les cultiver dans une terre bien profonde, meuble et dépourvue de pierres et autres fragments. Il faut également s’assurer que le sol ne contient pas trop d’azote.

Obtenir des racines d’endives

La première étape de la plantation des endives est l’obtention des racines. Pour cela, il faut d’abord semer. La bonne période pour le faire s’étend de la mi-avril à la fin du mois de juin. Pour pouvoir récolter des endives tout au long de l’année, il est vivement recommandé d’échelonner les semis. Ces derniers exigent l’utilisation d’un semoir de précision. Une distance de trente centimètres est à prévoir entre chaque rang. Les plants sont mis en terre par dizaine et doivent être espacés d’un mètre. Une fois les graines en pleine terre, il faut tasser le tout avant d’arroser généreusement.

En attendant que les racines puissent être arrachées, il faut arroser régulièrement les plants. Un désherbage régulier est également requis. A partir du mois d’octobre et jusqu’au mois de novembre, il est possible de procéder à l’arrachage des racines. Généralement il faut compter environ 170 jours avant de pouvoir le faire. Il faut alors faire sécher les racines en les posant à même le sol pendant deux semaines environ. Seules les racines bien formées et ne présentant pas de fourche seront gardées. Il est important de se débarrasser de la rosette de feuilles. Les racines seront ensuite raccourcies à une vingtaine de centimètres environ des racines.

Le forçage des endives

Le forçage des endives consiste à réaliser un repiquage des racines dans un endroit sombre, à l’abri de la lumière. Ceci est indispensable pour que les plants produisent des feuilles de couleur blanche. Le modus operandi est très simple. La première chose à faire est de créer des tranchées d’une quarantaine de centimètres environ. Il faut placer les racines côte à côte, les unes collées aux autres. Il faut ensuite les recouvrir avec de la terre fine mélangée à du sable. La butte ainsi formée sera haute d’une vingtaine de centimètres environ. Un plastique noir horticole sera placé par-dessus le tout. La récolte se fait dès le mois de février.

lundi 21 février 2011, par Hélène André