Comment cultiver et entretenir les légumes racines ?

Les légumes racines sont des légumes dont on consomme les racines. Tel est le cas des plantes à tubercules comme la patate douce ou la pomme de terre, des plantes à racines tuberculeuses comme le radis et la carotte et des plantes à bulbe telles que le poireau ou encore l’ail. Voici quelques techniques et conseils pour mener à bien la culture des légumes racines.

Comment semer et mettre les légumes racines en terre ?

Il existe plusieurs familles de légumes racines mais dans l’ensemble, leurs exigences en matière de culture et d’entretien sont assez semblables. Outre les légumes à bulbes à l’instar de l’ail mais aussi les légumes comme la pomme de terre, la multiplication de la plupart des légumes racines se fait par semis. Le semis peut être réalisé à partir du mois du février. Les germes subissent un repiquage au printemps lorsque les grandes gelées ne sont plus à craindre. Pour les variétés qui requièrent un semis direct en pleine terre, il faudra patienter jusqu’à ce que le sol se réchauffe, c’est-à-dire, vers le mois d’avril et le mois de mai, et que les bourgeons n’ont plus à craindre le froid.

Pour réchauffer le sol, on peut recouvrir les jeunes pousses avec des abris en plastique. Les légumes racines sont cultivées en ligne et selon la taille des tubercules ou des plantes, elles seront plantées à des intervalles comprises entre vingt et quatre-vingt-dix centimètres. On opère en général par semis clair. Il faudra éclaircir davantage après la levée et une fois les germes détiennent trois feuilles. Pour le semis, les graines seront placées à trois centimètres de profondeur, notamment pour les espèces dont les racines sont volumineuses. Quant aux tubercules de la pomme de terre, ils seront enfouis à une quinzaine de centimètres de profondeur. Les semences devront être germées avant la mise en terre.

Comment préparer le sol et entretenir les légumes racines ?

Les légumes racines apprécient les sols fertiles et légers. Il vaut mieux éviter d’utiliser du fumier humide qui pourrirait les racines. Pour mieux drainer le sol, on peut y incorporer du compost et du sable. Il faudra également travailler le sol en profondeur afin de se débarrasser des pierres, des pailles et autres brindilles. Les légumes racines doivent, en outre, être arrosés régulièrement. Certes, ils ont besoin d’un sol humide mais craignent les eaux stagnantes. Pour conserver une bonne humidité de la terre, le paillage est nécessaire.

vendredi 22 juillet 2011, par Hélène André