Comment planter l’adénium ?

L’adénium, également connu sous le nom de rose du désert, est prisé pour ses belles fleurs, idéales pour décorer vos espaces intérieurs. Cette plante s’invite facilement chez vous pour y apporter de la fraîcheur. Découvrez comment obtenir les meilleurs résultats.

Où et quand planter ?

L’adénium se cultive généralement en intérieur, surtout dans les régions à climat tempéré. Il peut néanmoins se planter directement dans le jardin mais vous devez alors veiller à ce que le niveau d’ensoleillement soit optimal. Choisissez de préférence le printemps pour la mise en terre, afin de stimuler le développement du jeune plant. L’adénium a besoin d’une terre riche en éléments organiques. Il est conseillé de bien préparer le sol en en y ajoutant notamment du terreau à la fois léger et bien drainé. Sachez, par ailleurs, que la température de plantation doit toujours être au-dessus de 10°C. Cultivée dans les meilleures conditions, la plante peut atteindre une hauteur d’un mètre cinquante.

Taille et arrosage de l’adénium

L’adénium n’exige généralement aucune taille. Pour que la plante puisse s’épanouir aisément et pour qu’elle ait une belle allure, il faut juste éliminer les fleurs fanées au fur et à mesure. Vous pouvez bien évidemment sculpter la plante selon vos aspirations en évitant toutefois de faire des tailles trop importantes. Du côté de l’arrosage, l’adénium ne demande pas beaucoup d’eau, comme la plupart des plantes succulentes. Habituée à un environnement chaud et sec, elle craint d’ailleurs les excès d’eau qui peuvent pourrir ses racines. Effectuez les arrosages uniquement lorsque le sol est totalement sec, surtout en période de froid. C’est au printemps que l’opération doit être un peu plus régulière pour booster la reprise de la végétation.

Entretien et prévention contre les maladies

Bien que l’adénium ne réclame que peu d’entretien, quelques soins sont recommandés pour booster son épanouissement. En hiver, protégez la plante du froid en la plaçant en intérieur, tandis qu’en été, évitez les zones atteintes directement par les rayons du soleil pour écarter les risques de brûlure. Malgré tout, optez toujours pour un endroit bien lumineux. Sachez que l’adénium peut être victime de maladies ou d’attaques de parasites, dont notamment la cochenille. Dès la détection d’un amas cotonneux blanc, prenez les précautions nécessaires. Ecartez aussi les risques de pourriture des racines en gardant la terre de plantation sèche. Ne laissez surtout pas de l’eau stagner dans le pot.

mercredi 2 mai 2012, par Hélène André