Comment lutter contre les nuisibles qui font des ravages au potager ?

Au potager, ce n’est pas toujours la vie en rose. Les plantes doivent subir les bouleversements climatiques mais aussi et surtout l’attaque de différents animaux et insectes indésirables. Diverses précautions sont à prendre, en particulier en ce qui concerne les animaux et les insectes qui viennent ravager les cultures.

Les chevreuils, les ratons-laveurs et les rongeurs

Plusieurs animaux peuvent perturber le potager. Parmi ceux-là, il y a les chevreuils qui apprécient les feuilles de légumes. Pour lutter contre ces indésirables, mettre en place une clôture s’impose. Le raton-laveur apprécie tout particulièrement le maïs. Animal très adroit, celui-ci sait éviter les pièges. Ici encore, la meilleure solution reste la clôture mais, cette fois-ci, avec des barbelés. Quant aux rongeurs, lièvres et lapins, ils sont friands des feuilles des légumes potagers. Ils vont et viennent inopinément envahir le jardin. Pour éviter l’envahissement de ces animaux, une clôture avec de la broche à poule est la meilleure alternative.

Les oiseaux

Les oiseaux viennent au potager lors du semis, ils sont alors très nuisibles. En effet, ils dévorent les graines qui viennent d’être enterrées. Pour les dissuader d’agir de la sorte, on peut vaporiser du Ropel sur les semences qui prennent alors un goût infect : les volatiles ne voudront plus y goûter. On peut également utiliser des leurres. Les rubans ou hélices s’avèrent efficaces et permettent de dissuader les oiseaux même si ceux-ci sont en grand nombre.

Les insectes

Les insectes sont sans doute les pires ennemis du jardinier. Les plus redoutables sont les chenilles, les pucerons, les doryphores, les limaces sans oublier les vers. Le plus important à savoir est le fait que ces insectes passent leur hiver dans les débris de végétaux. Pour éviter qu’ils ne prolifèrent lorsque la saison redémarrer, on peut ôter tous les plantes mortes et veiller à ce que le potager soit toujours bien propre. Pour se débarrasser des insectes, mieux vaut éviter l’usage des insecticides même si ceux-ci sont particulièrement efficaces. Mieux vaut se tourner vers les produits biologiques. Autrement, on peut également opter pour les pyréthrines, des produits naturels qu’il faut toutefois utiliser en petite quantité.

mardi 5 juillet 2011, par Hélène André