Comment entretenir l’hortensia ?

Souvent plantés en terrasse ou en jardin, les hortensias sont des arbustes à fleurs se déclinant en plusieurs espèces dont certaines ont besoin d’un entretien régulier et spécifique. Voici quelques conseils pour bien les soigner.

La culture des hortensias

Nommés également hydrangea, les hortensias sont de la famille des Hydrangeacées. Ils sont remarqués pour la première fois au Japon ainsi qu’en Amérique du Nord. Il est conseillé de cultiver les hortensias au début de l’automne sur un sol particulièrement riche en humus ou encore dans un mélange de deux tiers de terre de bruyère et d’un tiers de terre de jardin.

Choisir un recoin orienté vers le nord-ouest à mi-ombre pour favoriser une magnifique floraison en été. A noter que les variétés telles que le quercifolia, l’heteromalla et l’anomala se développent à merveille sur une zone ensoleillée.

Au moment de la culture, creuser une petite fosse de quarante centimètres de profondeur au maximum puis placer dans le fond un peu de compost organique. Y placer le fond puis recouvrir de terre. Un espace d’un mètre entre les pieds de chaque arbrisseau est recommandé.

Pour une plantation en conteneur ou en pot, opter pour le printemps et l’été pour la mise en terre.

Les soins à octroyer aux hortensias

L’entretien des hortensias dépend de chaque espèce. Certaines ne demandent qu’un simple suivi, d’autres exigent un entretien spécifique. Après la plantation, il est nécessaire d’arroser régulièrement les nouvelles pousses en veillant à n’utiliser que de l’eau sans calcaire. Continuer l’arrosage fréquemment jusqu’à l’arrivée de l’été, en d’autres termes, jusqu’à la floraison.

Entreprendre un apport en engrais organique et en fumier du sol au printemps et en automne. Une fois que les hortensias ont fleuri, une taille périodique est essentielle. Avant l’opération, enlever les fleurs et les bois morts. A la fin février ou début mars, procéder à une taille des feuilles. La prochaine floraison n’en sera que meilleure. Certains spécimens tels que l’hortensia arborescens, l’involucrata sans oublier le paniculata doivent être traités en avril et en mars afin de garantir une belle floraison. Les variétés d’aspera, de serrata et de macrophylla, quant à elles, sont interdites de taille.

Enfin, il est primordial de veiller à ce que le sol bénéficie de temps à autre d’un apport de terre de bruyère surtout s’il est calcaire.

mardi 1er mai 2012, par Hélène André