Comment planter le photinia ?

Le photinia est une plante arbustive appartenant à la famille des rosacées. On la cultive généralement pour enjoliver les jardins, les balcons et les terrasses. La forme et les variétés de couleurs de son feuillage donnent du charme à l’espace.

Les bonnes conditions de culture

Le photinia est une plante facile à cultiver. Le jardinier a le choix entre une culture en pot et en pleine terre. Pour obtenir des bons résultats, il faut privilégier un sol non rocailleux à tendance humide et même un peu calcaire. Il est aussi conseillé d’ajouter du fumier ou du terreau ainsi que du sable, si besoin est.

Etant issu des forêts de l’Himalya, le photinia supporte bien la sècheresse pendant l’été mais aussi le gel de l’hiver. Il peut fleurir à partir de plants ou de graines en toute saison. Afin de garantir un bon enracinement, la mise en terre d’un plant de photinia s’entreprend en automne. Pour une plantation à l’aide de graines, le printemps ou même l’été est parfait. Afin d’obtenir une floraison plus abondante, il est préférable d’installer le photinia à un emplacement bénéficiant d’un ensoleillement léger.

Culture et entretien

Pour adopter le photinia au balcon, privilégier un pot de forme rectangulaire d’une dimension équivalente au double de la circonférence des racines. Ceci permet un meilleur contrôle de son aspect avant sa mise en terre. Ensuite, perforer le contenant. Pour éviter le dépérissement causé par un arrosage trop abondant, déposer des billes d’argile au fond du pot.

Avant d’enfouir les graines dans le terreau, il est recommandé de mélanger ce dernier avec de l’engrais. En dehors de l’automne et de l’hiver, il faut arroser abondamment cet arbuste. Bien que son tronc et ses feuilles soient très résistants, ses racines sont sensibles à la sècheresse de l’hiver et nécessite une précaution particulière. Il ne faut donc pas oublier de pailler le pied avec un mulch d’écorce de pin ainsi que du compost fibreux ou encore avec de la paillette de lin. Par ailleurs, un apport en fumier est essentiel afin de redonner à la plante sa vigueur naturelle après la saison hivernale.

En ce qui concerne l’entretien d’un photinia cultivé en pleine terre, ajouter annuellement de l’engrais. Du fait de la sensibilité de cette plante face à certaines espèces de champignons, un fongicide contenant du cuivre s’avère efficace en cas d’attaque.

mardi 1er mai 2012, par Hélène André