Comment cultiver les légumes tubercules ?

Les légumes tubercules sont des légumes dont on consomme les excroissances – généralement de forme arrondie – situées au niveau de la racine ou de la tige souterraine. Parmi les légumes tubercules, on peut mentionner la pomme de terre, la patate douce, le manioc, l’igname ou encore le topinambour. Ces derniers se caractérisent par une forte teneur en glucides.

La culture de la pomme de terre

La pomme de terre est sans doute le légume le plus facile à cultiver. Celui-ci n’a pas besoin d’être semé : il suffit de mettre des tubercules en terre, dès le début du mois de mai. Ces derniers seront enfouis à une dizaine de centimètres de profondeur et espacés d’une trentaine de centimètres. Lorsque les plants se sont bien développés, il faudra les entourer de butte pouvant atteindre jusqu’à vingt centimètres de hauteur. Il est également recommandé de réaliser un paillage entre les rangs sans oublier de se débarrasser des mauvaises herbes de manière régulière. La récolte de la pomme de terre peut commencer dès lors que les plants sont en fleur. Les tubercules sont véritablement arrivés à maturité quand les plants deviennent jaunes et meurent. Deux semaines après, on peut procéder à la récolte.

La culture du topinambour

Le topinambour est un légume rare qui se cultive durant l’automne. Pour effectuer des cultures de topinambours, les tubercules achetés au marché font l’affaire. Ceux-ci peuvent être cultivés jusqu’à ce que la terre soit gelée. De même que pour les pommes de terre, le sol doit être préparé avec un profond labour. On y ajoute du fumier bien décomposé ou du compost puis on plante les tubercules à une douzaine de centimètre de profondeur. Il faut prévoir trente-cinq centimètres d’intervalle entre chacun d’eux. La culture se fait durant l’automne ou au début du printemps. Les rangées de semis seront espacées d’un mètre. Il est à noter que le topinambour supporte la sécheresse, il sera donc inutile de l’arroser. Il ne craint ni les maladies ni les ravageurs.

La culture de la patate douce

La patate douce possède une tige qui s’enroule en spirale et peut atteindre jusqu’à trois mètres de hauteur. On plante son tubercule en intérieur durant le mois de février, dans une mixture de sable et de terre. Dès lors que les tiges atteignent une hauteur d’une quinzaine de centimètres, il faudra les reproduire par boutures dans des récipients profonds de dix centimètres. La récolte des tubercules de la patate douce se fait durant le mois d’octobre.

mercredi 20 juillet 2011, par Hélène André