Comment cultiver les légumes tiges ?

Les légumes tiges sont des plantes potagères dont on consomme la tige. Parmi eux, on peut citer le céleri, l’asperge ou encore la rhubarbe. Chez certains légumes tiges, on consomme également les feuilles. Tous sont généralement riches en minéraux et en vitamines. Le mode de culture diffère selon la variété plantée.

La culture de l’asperge

L’asperge est une plante vivace qui apprécie les sols drainés. Il est préférable de l’isoler des autres légumes du potager pour ne pas porter atteinte à leur développement. En automne, on adjoindra au sol de l’humus ou du fumier. Il ne faut pas oublier de bien pailler les plants. L’asperge peut être semée à l’intérieur entre janvier et février puis repiquée en pleine terre durant le mois de mai. Pour un semis direct en pleine terre, on opère en mai dans des sillons de 5 à 10 centimètres de profondeur et espacés d’une cinquantaine de centimètres au moins. Avant de semer les graines, il est conseillé de les tremper dans de l’eau tiède durant trois jours. La récolte ne se fera qu’à la deuxième année et sera stoppée au début du mois de juillet pour que le plant puisse constituer des réserves.

La culture de la rhubarbe

Très simple à cultiver, la rhubarbe est une plante vivace. Pour la culture de cette dernière, on peut trouver des plants ou des racines de rhubarbe auprès d’une jardinerie. On les met en terre en prévoyant un espace d’un mètre entre chacun d’eux. Il est conseillé d’en consommer les jeunes tiges durant le printemps : à partir de la moitié du mois de juin, celles-ci deviennent trop fibreuses. Il est important de souligner que les feuilles de la rhubarbe sont toxiques.

La culture du céleri

Il est assez difficile de cultiver le céleri étant donné qu’il faut prévoir trois mois de semis dans une serre puis trois mois à l’extérieur après la transplantation. Ce légume est semé à l’intérieur au mois de février puis repiqué à l’extérieur vers la fin du mois de mai. La germination est favorisée si le sol reste toujours bien humide. Début juin, les jeunes plants seront transplantés à l’extérieur.

La culture du chou-rave

Le semis du chou-rave se fait directement à l’extérieur, au potager, entre la moitié du mois d’avril et celle du mois d’août étant donné que la maturation s’effectue en deux mois seulement. Les semis seront enfouis à six millimètres de profondeur sur des rangs séparés d’une soixantaine de centimètres. En période estivale, il est essentiel de bien arroser les plantes.

vendredi 22 juillet 2011, par Hélène André