Comment cultiver l’aneth ?

L’aneth, connu aussi sous l’appellation de fenouil bâtard, est une plante aromatique comparable à la menthe et au fenouil qui se cultive facilement chez soi. Voici les principaux points à considérer pour la planter dans les règles :

Le moment et l’endroit idéaux pour planter l’aneth

L’aneth se plante directement par semis en pleine terre, idéalement entre les mois d’avril et de juillet. Cette plante aromatique a, en fait, besoin de beaucoup de chaleur et de soleil pour bien se développer et on la placera également dans un endroit abrité du vent. La culture se fait sur un sol léger et sec et, pour ceux qui souhaitent en faire une plante d’appartement, il est parfaitement possible de réaliser la culture dans des petits pots. L’aneth se cultive très bien au jardin ou sur la terrasse. Il est toutefois nécessaire de lui offrir une bonne dose d’aération et de chaleur.

La plantation proprement dite

Après avoir choisi et bien préparé l’endroit de culture, commencez par créer des sillons pas trop profonds, en respectant un espacement d’environ 20 à 30 cm. Placez-y les graines et recouvrez la terre sans la tasser. Arrosez ensuite en pluie fine et, lorsque les plantules présentent 4 à 5 feuilles environ, éclaircissez la culture. Pour les aneths plantés en pots, il est nécessaire de les transférer dans un pot plus grand afin qu’ils puissent poursuivre leur croissance sur le balcon, entre autres. Les feuilles de l’aneth se récoltent vers la fin de la période estivale. Cueillies fraîchement, elles accompagnent délicieusement les poissons et les viandes. Les graines de la plante peuvent aussi être ajoutées aux confitures.

L’aneth se cultive facilement en jardin dans le sud de la France, mais nécessite un important ensoleillement dans la partie nord. Afin d’avoir de belles feuilles au moment des récoltes, l’essentiel est de lui apporter la chaleur et l’aération dont il a besoin.

mercredi 3 décembre 2014, par Hélène André