Colocation avec des jeunes : quels avantages pour les seniors ?

La colocation intergénérationnelle se répand progressivement. Les personnes âgées qui vivent seules peuvent proposer à un étudiant ou à un jeune actif de partager le même logement. Ce principe offre de nombreux avantages pour les deux parties, mais surtout pour les seniors propriétaires.

Le principe de la colocation intergénérationnelle

La colocation intergénérationnelle consiste, pour un senior, à proposer à un jeune de vivre chez lui. La plupart du temps, ce sont des associations d’aide aux personnes âgées qui se chargent de sélectionner les futurs colocataires. Les colocataires doivent avoir des affinités pour pouvoir supporter la vie ensemble, sans les éventuels conflits de générations. Des engagements sont pris entre les deux parties à la signature du contrat de colocation. Le senior offre à celui qu’il va héberger une chambre comportant un lit et une table au minimum. Les pièces communes telles que le salon ou la salle de bain seront partagées. En contrepartie, l’étudiant ou le jeune travailleur paiera un loyer parfois symbolique et rendra de menus services à son colocataire.

Une aventure humaine à partager

Ce type de colocation présente de nombreux avantages pour les seniors. Le constat est aujourd’hui sans appel, les personnes du troisième âge souffrent de plus en plus d’isolement et de solitude. En accueillant un jeune chez eux, ils reprennent goût à la vie. De fil en aiguille, il quitte son cocon et découvre les nouvelles technologies, a quelqu’un avec qui passer du temps, avec qui discuter… La colocation intergénérationnelle est avant tout une aventure humaine qui se partage entre deux individus.

Une aide non négligeable pour le senior

Prendre un jeune en colocation permet à une personne âgée de se faire aider. Elle pourra se libérer de certaines corvées qu’elle a du mal à accomplir. Elle pourra également lui demander quelques menus services si cela est stipulé dans le contrat de colocation. À noter que si c’est le cas, le jeune colocataire n’aura pas à s’acquitter d’un loyer ou paiera un loyer modéré.

Les avantages financiers

Si les deux parties optent pour une colocation classique, l’étudiant ou le jeune actif n’aura à effectuer que les tâches incontournables (le ménage ou la vaisselle) d’une vie en communauté. Le jeune est totalement indépendant, tandis que le senior bénéficie d’un complément de revenus bienvenu en cette période de crise.

dimanche 30 novembre 2014, par Romain Morillon