La colocation intergénérationnelle, une bonne idée

Vous avez une chambre de libre qui ne vous sert pas ? Vous avez envie d’un peu de compagnie ? La colocation intergénérationnelle peut être intéressante pour vous.

La colocation intergénérationnelle, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une colocation entre les seniors et des étudiants ou des apprentis. Le concept est de loger un étudiant dans sa maison, gratuitement ou à contrepartie, cela dépend de vos attentes. Cette nouvelle forme de colocation connaît un véritable essor ces dernières années. Créé par des associations d’abord dans le but de ne pas laisser les personnes âgées seules, ce concept de partage de logement a beaucoup séduit, aussi bien les jeunes que les moins jeunes. En effet, il devient de plus en plus dur pour un étudiant ou un apprenti de se trouver un logement, le temps de finir ses études. Les personnes âgées se proposent ainsi de leur fournir un toit.

Au final, chacune des deux parties y trouve son compte. Ayant souvent peur de la solitude ou de l’isolement, la colocation est un bon moyen pour le propriétaire de ne pas se retrouver seul. Il peut également se faire aider pour différentes tâches. De son côté, l’étudiant a un endroit où passer son année scolaire ou sa période d’apprentissage. Cette méthode de colocation permet aussi de se forger des relations humaines très fortes qui peuvent déboucher sur une grande amitié. Jusqu’à aujourd’hui, les personnes qui ont déjà vécu cette expérience de colocation intergénérationnelle sont très contentes et la renouvèlent.

Colocation intergénérationnelle, comment s’y prendre ?

Compte tenu d’une demande de logement pour étudiant nettement supérieure aux offres, il n’est pas très difficile de trouver des jeunes prêts à accepter le principe. Ainsi, si vous souhaitez vous aussi héberger des étudiants ou des apprentis, vous pouvez approcher des associations ou le responsable direct du système colocation solidaire dans votre ville. Cela vous permet de recueillir toutes les informations utiles et nécessaires. Des personnes compétentes et ayant des expériences probantes sont à votre disposition pour vous accompagner dans toutes les modalités, jusqu’à votre premier contact avec votre nouveau colocataire.

Dans votre dossier de candidature, veillez à bien préciser et noter tous les critères qui contribuent, selon vous, à une bonne colocation. Vous y définirez également les paramètres du partage de loyer, par exemple, si c’est à titre gratuit ou en contrepartie d’une certaine somme ou de quelques services. Si vous recevez plusieurs réponses à votre demande, n’hésitez pas à rencontrer un à un vos potentiels colocataires. Cela vous donne une idée de la personne avant même qu’elle s’installe chez vous. Ce premier contact est aussi un excellent moyen de voir si la personne correspond à ce que vous recherchez.

mardi 28 septembre 2010, par Carole Mercier