Bien choisir son voyagiste sur Internet

Internet facilite beaucoup la vie des seniors qui peuvent actuellement consulter les offres des voyagistes sur la toile. Ainsi, ils peuvent procéder à la réservation de leurs vacances sans avoir à se déplacer. Pour éviter les pièges, il importe pourtant de vérifier certains points.

Des vérifications à faire avant de choisir son voyagiste

Pour bien choisir son voyagiste sur Internet, il convient de s’assurer qu’il détient l’autorisation de vendre des séjours. Il doit avoir un numéro d’immatriculation ou de licence attestant qu’il est habilité à exercer la profession. Vérifiez bien qu’il dispose d’une assurance responsabilité civile et possède une garantie sur le plan financier. Si vous constatez que le voyagiste ne remplit pas ces conditions, vous êtes en présence d’un simple improvisateur qui ne pourra vous apporter aucune garantie dans le cas où le voyage serait annulé.

Méfiez-vous également des voyagistes qui ne proposent sur leur site qu’un contact par mail et n’offrent par d’autres coordonnées, comme un numéro de téléphone ou une adresse postale. Vous pouvez trouver ces données en consultant la rubrique dédiée. Vous retrouverez ainsi facilement le professionnel en cas de litige. Autant que possible, évitez les sites qui sont basés dans un pays étranger. Vous aurez bien de difficultés à exercer des recours en cas d’aléa.

Choisir son voyagiste sur Internet : d’autres points à prendre en compte

Pour faire le bon choix de votre voyagiste sur la toile, assurez-vous également que le site propose des conditions générales. Elles doivent mentionner très clairement les règles qui vont régir les futures relations entre les deux parties. Lisez-les bien avant tout engagement. Certains professionnels inscrivent en effet dans leurs contrats des clauses abusives. Détournez-vous de ceux qui suggèrent des photos et des descriptifs très attractifs sur leur site et qui indiquent que ces documents n’engagent pas leur responsabilité. Vous risquez bien des désillusions.

Les derniers points à vérifier concernent le prix et l’assurance annulation. Le prix doit inclure les taxes, dont les taxes d’aéroport. Ne vous faites pas surprendre pas les frais qui viennent généralement s’ajouter au coût initialement prévu de certains sites qui se disent spécialisés dans les séjours pas chers. Durant le test, n’hésitez pas à pousser jusqu’à l’étape du règlement. Vous connaîtrez ainsi la somme exacte à payer. Ne validez pas si elle s’écarte trop du tarif initial. Quant à l’assurance annulation, elle n’est pas du tout obligatoire. Décliquez si la case correspondante a été cochée à l’avance.

vendredi 4 mai 2012, par Romain Morillon