Comment choisir un sécateur pour le jardin ?

Le sécateur est un instrument que l’on retrouve inévitablement dans la panoplie du jardinier. Pour bien utiliser cet outil, il faut le choisir avec soin. Voici quelques conseils en ce sens.

Un sécateur adapté

A chacun « son » sécateur. En choisissant cet outil, vous devez donc vous assurer que le modèle que vous allez achetez vous convient parfaitement. Pour cela, il vous faut l’essayer avant de l’acheter. Vous devez le prendre puis l’actionner et vérifier que vous pouvez le manipuler en toute aisance et sans à fournir de gros efforts. Le cas échéant, il est préférable de s’orienter vers un autre modèle. Le mieux est d’essayer plusieurs sécateurs afin d’être certain d’acquérir le bon.

Caractéristiques techniques

En faisant l’acquisition d’un sécateur, vous avez le choix entre le modèle à lames croisantes et celui doté du système à enclume. Le premier utilise un mécanisme semblable à celui que l’on retrouve sur une paire de ciseaux. On apprécie la précision de la coupe mais aussi sa netteté. Au moment de sectionner la branche, on ne détériore pas les tissus, ce qui est parfait pour traiter des bois vivants.

En ce qui concerne le sécateur doté du dispositif à enclume, une lame tranchante sur ses deux faces s’écrase sur une « enclume ». Du fait de sa configuration, ce modèle peut être utilisé pour traiter du bois avec un diamètre relativement important. Dans la mesure où le bois est écrasé au moment de l’utilisation du sécateur, il est préférable de ne pas faire appel à cet instrument pour traiter un bois vivant. Il convient plutôt pour couper du bois mort.

La poignée du sécateur

Pour une utilisation confortable mais aussi pour une efficacité optimale, il faut porter une attention particulière à la poignée du sécateur. Parmi les modèles disponibles, on peut citer les poignées élaborées à partir de deux matériaux différents. Ils présentent l’avantage de bien s’adapter à la forme de la main et d’être légers.

Pour ne pas souffrir d’ampoules en utilisant un sécateur mais aussi pour une coupe performante, on peut pencher pour un modèle doté d’une poignée rotative. Pour ne pas se blesser aux articulations et pour être plus précis dans la coupe, on peut miser sur la tête de coupe qui est légèrement inclinée par rapport aux poignées.

Quel que soit le modèle choisi, la présence d’un antidérapant au niveau de la poignée est appréciable. Celui-ci permettra une meilleure prise en main et optimise également le serrage.

mercredi 15 février 2012, par Hélène André