Choisir son lave-linge en 3 leçons

En trois étapes, apprenez comment choisir votre nouveau lave-linge. Il est temps d’arrêter de vous laisser noyer par les détails techniques et les caractéristiques !

Analysez vos besoins

Déterminez le volume de linge sale que vous avez chaque semaine et la fréquence de lavage. Si vous êtes seul, prenez un lave-linge de moins de 5 kg. Il suffira largement pour laver quelques chemises et chaussettes. Autrement, choisissez-en un avec une grande capacité de chargement. Vous avez déjà sûrement pensé au côté pratique de votre future machine. Si vous n’aimez pas vous courber pour le charger, optez pour un lave-linge à chargement supérieur. Vous n’aurez qu’à soulever le couvercle sans même avoir à vous baisser. Là aussi, l’aménagement de votre machine dans votre maison compte beaucoup, car ce dernier modèle est moins encombrant.

Les fonctions pratiques

Vous saviez que la rapidité de l’essorage vous fait gagner quelques heures ? En étudiant la vitesse d’essorage, vous aurez une idée du temps de séchage qu’il vous faudra. Une machine qui effectue 800t/mn prendra 5 heures pour essorer votre linge. Avec une autre dotée d’une vitesse de 1000t/mn, vous réduirez le temps de séchage de 2 heures. Il existe des appareils munis de fonction lavage et séchage simultanément. Si votre espace est restreint, optez pour ceux-là. Si vous êtes souvent absent, facilitez-vous la vie avec une machine à départ ou à fin différé, pratique pour la programmation. L’option « arrêt cuve pleine », assez récente, permet de faire stopper la machine avant que l’essorage ne se déclenche en laissant le linge dans la dernière eau de rinçage. C’est une fonction pratique pour ceux qui courent au travail avant que le linge n’ait pu être lavé. Au retour, vous n’aurez qu’à déclencher la fonction essorage.

La question de la consommation

Avant d’acheter votre lave-linge, faites une comparaison des consommations d’énergie des appareils. Sachez qu’une machine de classe A+ économisera plus de 10% d’énergie qu’une machine A. Les machines de classe C sont affichées avec des prix très attrayants. Seulement, en 20 ans, elles vous font payer 2 fois plus d’électricité qu’une machine de classe A+.

samedi 23 mars 2013, par Romain Morillon