Assurance vie : le bon choix du contrat

L’assurance vie constitue l’un des placements privilégiés des seniors. Il importe toutefois de s’informer sur les différentes offres disponibles et sur les frais liés à la souscription avant de prendre une décision. Voici quelques conseils pour vous orienter sur le bon choix du contrat.

2 types de contrat

Les assureurs proposent 2 types de contrat. Si vous optez pour un contrat monosupport, vous placez votre argent sur un seul support d’investissement qui est généralement un fonds spécifique appelé « en euros ». Dans ce cas, vous disposez d’une garantie sur le capital qui est surtout investi dans les obligations. Ce produit présente l’avantage d’un rendement assez élevé, pouvant aller jusqu’à 4%. Grâce à l’effet de cliquet dont bénéficie ce fonds, les intérêts passent définitivement au crédit de votre compte.

Si vous choisissez d’investir dans un contrat multisupport, une large gamme de fonds de placement s’offre à vous. Les compagnies d’assurance suggèrent plusieurs systèmes, comme les Sicav, les FCP ainsi que des fonds diversifiés portant sur des actifs monétaires, des actions ou des obligations. Vous pouvez également opter pour les fonds thématiques, tels que ceux investis sur les marchés émergents ou l’or. Il convient toutefois de signaler que la performance de ces supports est variable. Les valeurs peuvent fluctuer à la baisse ou à la hausse.

Les différents frais à prévoir

À l’instar de tout autre produit d’épargne, vous devez prévoir certains frais pour la souscription à une assurance vie. À la signature du contrat, vous aurez à payer des frais d’entrée qui s’élèvent au maximum à 5% du capital investi. Si vous êtes un bon négociateur, vous pouvez bénéficier d’une réduction. Un tour sur Internet s’impose également. La grande majorité des contrats proposés sur la toile sont exonérés de ce type de frais.

Annuellement, votre assureur vous débitera des frais de gestion de votre contrat équivalents à environ 1% du montant de la convention. La société de gestion prélèvera des frais supplémentaires si vous avez investi dans des unités de compte. Quant aux frais d’arbitrage, ils varient entre 0 et 1%. Vous pouvez demander la résiliation du contrat dans un délai de 30 jours après le premier versement, par le biais d’une lettre recommandée adressée à votre compagnie. Ce dernier s’engage à vous rembourser intégralement les sommes déjà versées au plus tard 30 jours après la réception de votre requête.

lundi 22 octobre 2012, par Romain Morillon