Comment choisir un avocat pour régler un litige ?

Des problèmes avec un ancien employeur, un opérateur mobile ... Vous vous trouvez dans une impasse et avez besoin d’un homme de loi pour traiter votre dossier ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir son avocat.

Les critères de choix d’un bon avocat

Parmi les dizaines de milliers d’avocats recensés sur tout le territoire, il en y a certainement un qui répond à vos besoins mieux que d’autres. Un avocat est une personne à qui vous serez amené à confier une partie de votre vie (personnelle ou professionnelle), alors, ne vous précipitez pas, prenez le temps de trouver la personne idéale.

Bien évidemment, si vous connaissez un avocat dans votre cercle familiale ou amicale, cela vous rendra peut-être la tâche plus facile et vous serez plus enclin à parler de vous et de vos problèmes. Cependant, si cette situation vous gêne, vous pouvez toujours vous tourner vers un autre professionnel conseillé par un ami par exemple.

Autre point important, assurez-vous que votre affaire nécessite effectivement l’intervention d’un avocat, car soulignons-le, il y a des cas où l’intéressé lui-même peut assurer sa défense. Pour plus de précisions et savoir exactement que faire, vous pouvez vous adresser à une association dont les adhérents ont eu des problèmes similaires au vôtre.

Enfin, le mode de fixation des honoraires est aussi un élément à prendre en considération. Rémunération forfaitaire, en fonction du temps passé sur le traitement du dossier, abonnement ou honoraires de résultat, tout doit être déterminée et déterminable à l’avance.

Comment choisir un bon avocat ?

Les avocats les plus réputés ne sont pas toujours les meilleurs. Et comme la déontologie leur interdit de faire de la publicité, c’est à vous de vous démener pour dénicher celui qui plaidera mieux en votre faveur. Rendez-vous sur le site Internet du barreau de votre ville afin de savoir depuis quand un avocat exerce.

Il faudrait aussi savoir si vous avez besoin de recourir à un avocat spécialisé ou non. Si oui, un avocat ayant acquis un savoir-faire dans un précédent métier s’avère plus crédible (par exemple un ancien inspecteur des impôts ou un ancien juge). Par ailleurs, adressez-vous à un avocat qui aura du temps à vous consacrer et assurez-vous qu’il veille à traiter lui-même votre dossier. Enfin, n’hésitez surtout pas à changer d’avocat si vous avez des doutes sur ses compétences.

vendredi 3 mai 2013, par Romain Morillon