La chirurgie multifocale, une solution contre la presbytie

Performante, la chirurgie multifocale est actuellement très tendance. Sa promesse ? Procurer aux seniors souffrants de la presbytie une meilleure vision de loin et de près. Découvrez à travers cet article les détails sur la chirurgie multifocale.

Combattre efficacement la presbytie grâce à la chirurgie multifocale

La presbytie est un phénomène très fréquent chez les personnes de 40 ans et plus. Cette baisse de vision est surtout due à la perte de l’autofocus. Ingénieux, l’autofocus permet de changer systématiquement le passage de la vue de loin à la vue de près ou inversement en fonction des besoins. À partir de 40 ans, ce mécanisme naturel ne fonctionne plus correctement, à cause des phénomènes liés au vieillissement. Malgré l’avancée rapide de la technologie médicale, aucune solution n’a encore été trouvée pour restaurer le mécanisme cristallin. Les techniques et les médicaments utilisés jusque-là, visent seulement à réduire le manque de visibilité en essayant de combler les distances focales manquantes.

Parmi les techniques mises en oeuvre, la chirurgie multifocale a permis d’obtenir un résultat très probant. Le taux de réussite du traitement de la presbytie avec cette méthode est estimé à 90%. La chirurgie multifocale se décline en deux méthodes : la chirurgie multifocale au laser et les implants cristalliniens multifocaux. Efficace, la chirurgie multifocale permet d’améliorer le confort de vision des personnes souffrant de presbyties dans la majorité des activités oculaires. Cette correction n’est toutefois pas sans faille, en effet le manque de visibilité est toujours de mise surtout dans une pièce mal éclairée et lors de la lecture des petits caractères avec un éclairage insuffisant.

La chirurgie multifocale en pratique

La première technique utilisée en chirurgie multifocale est la chirurgie multifocale au laser. Cette technique permet de corriger le défaut visuel en agissant sur les rayons de courbure de la cornée. Performant, le laser préprogrammé agit immédiatement sur la cornée en corrigeant l’hypermétropie et l’aplatissement central à l’origine de la myopie. Rapide, l’intervention au laser ne dure qu’une trentaine de minutes. Performante, elle permet un résultat très probant sur la correction de la vision en moins de 24 heures suivant l’intervention. Malgré cette prouesse, le résultat de la chirurgie multifocale au laser est temporaire. Des retouches tous les cinq ans sont nécessaires pour maintenir le résultat obtenu.

Certes la chirurgie multifocale au laser est efficace contre la presbytie, elle est toutefois déconseillée pour le traitement de certains cas. Le laser ne peut en effet traiter les personnes possédant une cornée fine et asymétrique et les patients presbytes ayant un défaut visuel très important à corriger. Dans ces cas, la seule solution est de remplacer le cristallin naturel par un implant. Cette méthode est également idéale pour les personnes de 60 ans et plus, car à partir de cet âge le cristallin naturel devient opaque entraînant ainsi des troubles de la vision caractérisées par la confusion des couleurs. Contrairement aux résultats temporaires des autres méthodes, la correction obtenue par les implants cristalliniens multifocaux est stable et définitive.

mercredi 29 juillet 2009, par Carole Mercier