Avoir un chat de compagnie : de nombreux bénéfices insoupçonnés

En plus d’être d’adorables boules de poils, avoir un chat à la maison est aussi source de nombreux bienfaits. C’est d’ailleurs ce qui explique le succès de la ronronthérapie.

Le ronronnement, source de bien-être et d’apaisement

Savez-vous que le ronronnement du chat a des répercussions positives sur votre état d’esprit ? Si vous vous trouvez par exemple dans un état d’anxiété ou de stress, prenez votre chat sur vos genoux et laissez vous bercer par son ronronnement. Vous verrez que votre état d’esprit s’en trouvera rapidement apaisé, car les vibrations sonores du ronronnement agissent comme une musique calmante et bienfaisante.

Des bienfaits moraux, mais aussi physiques

En plus des bénéfices apportés par les chats sur la santé psychologique et mentale, ils peuvent aussi influer sur votre santé physique. En effet, en observant des propriétaires de chats, les chercheurs ont ainsi noté que ceux-ci ont moins de risque d’avoir un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque ou une maladie cardiovasculaire. Pour certains, ils ont vu leur taux de cholestérol baisser significativement.

Les chats provoquent l’asthme et des allergies ? Pas forcément

On dit toujours que les poils des chats provoquent l’asthme ou des allergies ? Pourtant, en mettant des chats en contact permanent avec des enfants en bas âge, ces derniers deviennent plus résistants aux allergènes ainsi qu’à l’asthme.

Les chats, des compagnons idéaux pour vos enfants

Les enfants bénéficient énormément de la présence d’un chat. Selon de nombreuses études, en ayant un chat comme animal de compagnie, de nombreux enfants ont développé une plus grande estime d’eux-mêmes. De plus, si vous les laissez s’occuper de leur compagnon à quatre pattes, ils auront un grand sens des responsabilités et montreront plus d’empathie et de compassion envers leur entourage. Il semblerait qu’ils soient aussi plus assidus à l’école.

Le chat, pour un enfant autiste plus communicatif et sociable

Comme vous le savez, les enfants autistes ont des difficultés à entrer en contact et établir des liens sociaux avec les autres. En suivant des séances de zoothérapie avec des chats, certains sont devenus plus confiants et sociables.

Comme vous le voyez, de nombreux bénéfices sont obtenus par l’adoption de chats. De plus, contrairement aux chiens, ils ne nécessitent pas de traitements particuliers, comme une promenade régulière.

dimanche 27 septembre 2015, par Romain Morillon