Propriétaire ou locataire : savoir discerner les dépenses à payer

Les seniors propriétaires ou locataires ne maîtrisent pas les règles de paiement des dépenses occasionnées par le fonctionnement ou l’aménagement de leur logement. Grâce à cet article, vous êtes désormais en mesure de discerner s’il y a lieu de financer ou non certains frais.

Des notions théoriques

Théoriquement, si vous êtes propriétaire votre obligation consiste à garantir un logement décent à votre locataire. Ce dernier doit payer les dépenses relatives l’entretien et les différentes charges. Cependant, les deux parties peuvent avoir des avis divergents sur l’application de la réglementation. Il convient alors d’avoir des notions précises sur le sujet. Nous allons essayer de voir les 5 principaux postes de dépenses liées à une maison ou un appartement en location.

En ce qui concerne la plomberie, le remplacement de la robinetterie et des tuyauteries est à la charge du propriétaire. Dans le cas où votre logement est encore doté d’un système de canalisation d’eau potable en plomb, vous devez rénover votre installation avant la fin de l’année 2013. Les charges relatives à l’entretien, comme le nettoyage et les changements des tuyaux des équipements électroménagers et des joints, incombent au locataire.

Les principaux postes de dépenses

Pour le chauffage et l’alimentation en eau chaude, s’il s’agit d’une chaudière individuelle, les propriétaires doivent mettre à la disposition de leur locataire un appareil en bon état de marche. Le remplacement en cas de vétusté revient au bailleur. La facture énergétique, les frais d’entretien et les coûts des pièces détachées sont à la charge du locataire. Pour un chauffage collectif, la responsabilité de l’entretien incombe à la copropriété. Pour l’installation électrique, le propriétaire doit doter le logement d’une installation conforme aux normes en vigueur. La facture et le remplacement des petits équipements sont à la charge du locataire.

S’il s’agit d’un immeuble doté d’un ascenseur, la mise aux normes, les réparations importantes, la remise en état et la télésurveillance sont réglées par le propriétaire. Les factures relatives aux petites réparations, à l’entretien et à l’énergie sont payées par le locataire. En ce qui concerne le papier peint et la peinture, le propriétaire doit les remettre à neuf au moins tous les 15 ans. Leur entretien incombe au locataire. Toutefois, si celui-ci désire changer les papiers peints et la peinture, il a la possibilité de négocier avec le bailleur pour obtenir une diminution temporaire du loyer.

mardi 17 janvier 2012, par Romain Morillon