Changer de fenêtre : ce qu’il faut savoir

Vous envisagez de remplacer vos fenêtres usées par le temps ou tout simplement pour changer de déco ? Découvrez les points essentiels à connaître pour mener à bien cette opération.

Évaluez l’état des fenêtres à changer

Quel que soit le motif pour lequel vous décidez de changer vos fenêtres, examinez les différentes parties qui les composent. Vous pourrez ainsi juger si les cadres doivent aussi être remplacés ou seules les vitres sont concernées. Cet état des lieux vous permettra de déterminer le budget à allouer aux différents travaux.

Quel matériau utiliser ?

Le PVC présente un bon rapport qualité/prix. Ses performances thermiques se conjuguent avec le fait qu’il soit proposé à des prix très intéressants. Il ne nécessite pas d’entretien et est très robuste. Le bois est aussi un bon isolant, mais il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Quant à l’aluminium, sa qualité première est sa robustesse. Il est toutefois moins isolant que les deux autres matériaux.

Quel type d’ouverture pour vos fenêtres ?

Le modèle de fenêtres à la française, composées de battants ouvrants, est le plus prisé. Quant aux fenêtres coulissantes, elles conviennent très bien aux petits espaces.

Quel type de vitrage choisir ?

Les fenêtres sont généralement équipées d’un double vitrage. Pour améliorer l’isolation phonique dans la pièce, il est possible de choisir un vitrage acoustique. Il sera alors composé de deux verres qui n’ont pas la même épaisseur et dont l’un sera feuilleté. Le triple vitrage n’est conseillé que pour les habitations situées dans les zones à forte amplitude climatique.

Un permis est-il obligatoire ?

Avant de débuter les travaux, renseignez-vous auprès des autorités de votre commune si votre habitation ne se trouve pas dans une zone protégée. Le cas échéant, il y a des critères à respecter sur le plan architectural. Depuis quelques années, il faut respecter un certain niveau de performance thermique lors du remplacement des fenêtres. Si le coût des travaux qui en découlent est assez onéreux, vous avez la possibilité d’obtenir un crédit d’impôt de 25% à 40%. Sachez aussi que la région ou la mairie peut vous contraindre à installer à vos frais des fenêtres adéquates.

Pouvez-vous bénéficier d’aides publiques ?

Il est possible d’obtenir des aides publiques, un prêt ou une subvention si certaines conditions sont réunies pour vos travaux. Si vous faites appel à un professionnel, vous pourrez bénéficier d’une réduction de 5,5% sur votre TVA.

lundi 18 avril 2016, par Romain Morillon