Canicule : les maisons de retraite sont prêtes à appliquer les mesures adéquates

Selon les prévisions météorologiques, la France pourrait subir de très fortes chaleurs cet été 2013. Les maisons de retraite sont prêtes à appliquer les mesures adéquates afin de préserver la santé de leurs pensionnaires.

Des salles « rafraîchies »

La prévention contre la canicule représente une des priorités des responsables de maisons de retraite. Les seniors sont en effet particulièrement vulnérables face à un tel phénomène, leur capacité d’adaptation à une température élevée étant réduite au fur et à mesure de l’avancée en âge. Ils souffrent énormément lorsqu’il fait trop chaud en raison d’une diminution de la sensation de soif et de leurs aptitudes à transpirer. À cela s’ajoute l’affaiblissement de leur organisme dû aux maladies chroniques, à la prise fréquente de médicaments et à la perte d’autonomie.

De nombreux établissements d’hébergement de personnes âgées disposent actuellement de l’équipement nécessaire pour affronter une canicule. Ayant tiré une leçon de la période caniculaire de 2003, ils se sont dotés de salles rafraîchies où la température ambiante est inférieure de 10°C par rapport à celle qui est à l’extérieur. La réglementation en vigueur oblige les maisons de retraite à tenir une telle pièce à la disposition de leurs pensionnaires. En cas de déclenchement du plan canicule, les résidents doivent y rester au moins 3 heures par jour.

Des équipements adaptés

Certaines maisons de retraite ont équipé toutes leurs chambres de ventilateurs. Les personnes âgées alitées sont logées dans des pièces climatisées. Ces établissements ont opté pour des volets électriques afin que les pensionnaires puissent facilement les baisser en cas de forte chaleur. Pour l’alimentation, les responsables ont conçu des menus adaptés pour favoriser la digestion et éviter la déshydratation des seniors. Dans la journée, un service est organisé pour offrir des boissons rafraîchissantes aux résidents.

Leur personnel bénéficie d’une formation annuelle pour que tous les membres de l’équipe puissent être en mesure d’appliquer immédiatement les mesures requises en cas de canicule. Ces établissements disposent également d’un stock spécial de matériels, tels que des brumisateurs, du sérum physiologique, des bouchons de perfusion afin de pallier à toute éventualité. Chaque poste de soin doit appliquer des consignes très strictes pour préserver la santé des pensionnaires et pour aider ceux-ci à mieux supporter la chaleur.

mercredi 31 juillet 2013, par Romain Morillon