La danse sportive : que du bonheur !

Pratiquer la danse sportive à tout âge, c’est possible. La danse sportive n’apporte que du bonheur.

La danse sportive, un sport sans limite d’âge

Contrairement aux autres sports, car c’est bien d’un sport dont il s’agit, la danse sportive peut être pratiquée à tout âge. Cette discipline ne concerne donc pas seulement les jeunes, mais intéresse également les seniors. Selon Cyrille Vaillant, kinésithérapeute, il est même possible de commencer la danse en général quel que soit l’âge de l’intéressé ; que ce dernier l’ait déjà pratiquée auparavant ou que ce soit une grande première pour lui, étant donné que cette activité ne traumatise pas le corps. L’essentiel est d’opter pour un cours correspondant à son niveau. En outre, la danse a cette particularité de recourir à des gestes mesurés et doux, l’esthétique et l’harmonie des mouvements étant recherchées. L’impact des gestes n’est ainsi pas violent et les articulations sont respectées.

S’il est possible de commencer à apprendre la danse sportive à tout âge, il est toutefois bon de savoir que certains types de danse requièrent plus d’agilité que d’autres, ou que certaines danses sollicitent davantage les muscles et les articulations que d’autres. La Jive pourrait par exemple fragiliser un peu plus les genoux, le dos et les chevilles que la valse. Il ne serait donc pas superflu d’en parler à son médecin avant de s’inscrire à un cours de danse sportive, surtout si l’intéressé souffre déjà de douleurs articulaires ou musculaires. Il est également utile d’en faire part à son professeur de danse, afin que celui-ci choisisse les cours et le type de danse les mieux adaptés. Quoi qu’il en soit, la danse sportive est rarement déconseillée par les médecins, elle est même fréquemment indiquée pour la rééducation.

Les bienfaits physiques et psychologiques de la danse sportive

Comme tous les sports, la danse sportive sollicite beaucoup le physique et est ainsi un excellent moyen pour entretenir son corps. Il est notamment connu que pratiquer régulièrement une activité sportive aide à prévenir efficacement les risques liés au vieillissement, tels que la baisse de la masse musculaire, les insuffisances respiratoires, les maladies cardio-vasculaires, certains cancers, etc. Concernant la danse sportive en particulier, elle permet un travail intégral du corps, et plus spécialement des muscles abdominaux, des fessiers, et du dos. Ces derniers gagnent effectivement en fermeté, procurant ainsi une meilleure stabilité générale. Par ailleurs, les différentes postures adoptées en danse sportive obligent les pratiquants à maintenir leur corps droit. Se tenir droit devient progressivement une habitude chez les pratiquants, même en dehors de la salle de danse.

La danse sportive porte également ses bienfaits sur le mental des personnes qui la pratiquent. C’est tout d’abord une sorte d’échappatoire à ses soucis quotidiens. La détente étant l’un des maîtres mots dans les salles de cours, les élèves apprennent au fur et à mesure de leur progrès à se décontracter, à être moins tendus. Plus leur corps s’assouplit, plus ils arrivent rapidement à évacuer leur stress. Cette discipline permet également d’aller à l’encontre d’autres personnes, de développer l’estime de soi... C’est l’un des rares sports facilitant les rapports intergénérationnels, vu que les salles de sports reçoivent des élèves de tout âge. La danse sportive requiert en outre un exercice de maîtrise mentale et aide à prévenir les maladies neurodégénératives : se souvenir des pas de danse, être attentif, se concentrer durant les exécutions de certaines figures, etc.

jeudi 24 mars 2011, par Carole Mercier