Les seniors et le bénévolat : quel intérêt, quels avantages ?

Les seniors représentent une grande majorité de ceux qui s’adonnent au bénévolat. Ce choix de devenir bénévole se justifie de différentes manières : ne pas rester inactif pendant la retraite, rester en contact avec le monde extérieur… Les bénévoles peuvent œuvrer dans différents secteurs d’activité en fonction de leurs préférences.

Pourquoi se tourner vers le bénévolat ?

De plus en plus de seniors préfèrent consacrer leur retraite au bénévolat en aidant des associations et des personnes en difficulté. Si certains optent pour des dons financiers ou en nature, d’autres privilégient une approche plus directe : ils donnent de leur temps. Ils sont actuellement près de 15 millions en France.

Le principal avantage de cette action réside dans le fait que ces retraités continuent ainsi à faire bon usage de leur temps. Ils maintiennent le contact avec d’autres personnes et ne sont pas contraints de rester chez eux sans aucune interaction avec le monde extérieur.

Ensuite, se tourner vers le bénévolat est une manière de changer de vie. En effet, les actions entreprises dans le cadre du bénévolat peuvent être totalement différentes de celles qui ont rythmé la vie professionnelle des bénévoles. Bien sûr, on peut aussi rester dans le même domaine d’activité.

Enfin, le bénévolat peut être une façon de transmettre ses compétences, sans que ceci entre forcément dans le cadre enseignant-élève. Ce transfert se fera de manière plus conviviale et plus pratique.

Les activités auxquelles les seniors peuvent s’adonner

Les seniors peuvent choisir de rester en contact avec les jeunes et opter pour le soutien scolaire. La lecture de contes dans les écoles est une autre option. Certaines associations qui œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine ou pour la restauration des monuments historiques ont aussi recours aux personnes âgées pour leur venir en aide. Ceux qui apprécient le contact avec la nature peuvent se tourner vers le nettoyage des sites classés et protégés, ou les actions de défense de la biodiversité. Pour des actions plus ciblées dans le domaine social, s’engager auprès des associations telles que Emmaus ou les Restos du cœur sont des pistes à considérer.