Voyage en avion : comment éviter les problèmes de santé et d’autres désagréments ?

De nombreux seniors appréhendent les voyages en avion en raison des problèmes de santés. Voici quelques conseils pour éviter ces aléas et bien d’autres désagréments.

Des astuces pour ne pas tomber malade au cours d’un voyage en avion

L’avion est le moyen de déplacement le plus pratique pour aller vers une destination lointaine. Il représente toutefois plusieurs inconvénients, tels que le stress, l’angoisse, le manque de confort. À cela s’ajoutent les inquiétudes que peuvent éprouver certains passagers pour leur santé. Cependant, l’organisme des seniors est apte à supporter les contraintes liées aux longues heures de vol, à condition d’adopter une préparation adéquate. Voici quelques astuces pour éviter de tomber malade au cours d’un voyage en avion.
La pressurisation peut être à l’origine de certains désagréments chez les personnes qui prennent l’avion. L’air recyclé et sec peut en effet irriter les muqueuses et causer une douleur au niveau des sinus. Dans ce cas, il est conseillé d’humidifier les narines à l’aide d’un vaporisateur salin. Si la pression engendre des gonflements, des maux de tête ou de la fatigue, une hydratation adéquate peut atténuer ces problèmes. Si les oreilles sont gênées par les changements de pression, il est recommandé de mâcher un chewing-gum ou de bâiller pour produire un mouvement d’air.

Éviter la thrombose et le mal des transports

La thrombose représente également une des pathologies les plus fréquentes lors d’un voyage en avion. Il s’agit de caillots qui se forment à l’intérieur des vaisseaux sanguins au niveau des jambes. Ils sont dus à l’immobilité pendant les nombreuses heures de vol. Pour l’éviter, il faut chercher à améliorer la circulation du sang, en s’activant autant que possible durant le vol, en se déplaçant dans la cabine par exemple. Le port de collants ou de chaussettes de contention peut s’avérer efficace.
Le mal des transports affecte certains seniors à qui il est conseillé d’adopter des mesures préventives, comme la prise préalable de médicaments avant de prendre l’avion. Il leur est aussi recommandé de choisir des places au milieu de la cabine afin qu’ils ne ressentent pas trop les mouvements de l’avion. Avant et pendant le vol, il faut éviter la caféine et l’alcool. Pour pallier aux désagréments du décalage horaire, il faut essayer de se reposer autant que possible et de ne manger que des repas légers durant le voyage en avion.

jeudi 30 mai 2013, par Romain Morillon