Un auxiliaire de vie pour soutenir et accompagner les seniors

Parvenues à un certain âge, certaines personnes âgées perdent une partie de leur autonomie. L’intervention d’un auxiliaire de vie s’avère alors indispensable pour les soutenir et les accompagner socialement.

Auxiliaire de vie : un vaste champ d’intervention

La vocation même d’un auxiliaire de vie consiste à répondre aux besoins et se maintenir au service des personnes qui se trouvent dans un contexte de perte d’autonomie. Son domaine d’intervention est très vaste, s’étendant aussi bien aux individus handicapés ou malades qu’aux enfants. Mais ils sont surtout requis pour venir en aide aux seniors dépendants ou en difficulté sur le plan social. Il exerce alors au domicile de ces personnes fragilisées.

Le travail principal d’un auxiliaire de vie est d’aider la personne âgée, tant physiquement que moralement. Son assistance consiste à l’épauler dans l’accomplissement des activités et des travaux inhérents à la vie quotidienne comme la toilette, l’habillage, l’entretien du logement, les déplacements, le portage des repas, les loisirs. Il peut aussi assister au remplissage des formalités nécessaires auprès de l’administration ou des compagnies d’assurance.

Un auxiliaire de vie pour combattre l’isolement

L’auxiliaire de vie peut rester toute la journée auprès de la personne en perte d’autonomie, si celle-ci en éprouve le besoin. De cette manière, il renforce le courage de la personne assistée. L’intervention d’un tel professionnel permet aux seniors non seulement de se maintenir à domicile, mais aussi de préserver leur autonomie et de leur redonner goût à la vie. C’est un excellent moyen de combattre l’isolement et l’exclusion, puisqu’il favorise la réinsertion sociale.

Un auxiliaire de vie est recommandé pour soutenir et accompagner les seniors en perte d’indépendance. Il s’agit d’un professionnel expérimenté qui est en mesure d’établir une relation de dialogue et de confiance avec la famille de la personne assistée. Il reste aussi en liaison permanente avec les autres prestataires qui doivent intervenir au domicile afin de faciliter la vie de la personne concernée. L’intervention d’un auxiliaire de vie est vivement conseillée aux personnes dont la dépendance est justifiée sur le plan médical. Ces personnes bénéficient en effet d’une exonération de cotisation de sécurité sociale et de charges patronales.

jeudi 3 février 2011, par Romain Morillon