Assurance santé pour son animal : y souscrire ou non ?

Les frais médicaux pour les animaux de compagnie peuvent représenter un budget conséquent. La souscription d’une assurance santé pour son animal de compagnie constitue une alternative.

Des frais de santé relativement élevés

S’occuper d’un animal de compagnie signifie aussi le conduire chez le vétérinaire en cas de besoin. En fonction des interventions nécessaires, les honoraires du praticien peuvent être élevés. L’âge de l’animal ainsi que les maladies dont il peut souffrir suivant qu’il s’agisse d’un chat, d’un chien ou encore des nouveaux animaux de compagnie entrent également en ligne de compte. Pour une stérilisation par exemple, le propriétaire devra compter entre 150 € et 400 €. La consultation peut revenir jusqu’à 60 €, et un bilan sanguin 100 €. Si des interventions chirurgicales sont requises pour rendre sa santé à un animal de compagnie, les coûts peuvent rapidement prendre des proportions conséquentes. Justement, souscrire à une assurance santé est une manière d’y faire face. Cette forme d’anticipation permet de ne pas avoir à ignorer ou reporter une consultation ou une intervention faute de moyens financiers.

Un large choix de garanties

Souscrire une assurance santé pour son animal de compagnie n’est pas une obligation. Les garanties proposées par les compagnies d’assurance sont nombreuses, permettant ainsi aux propriétaires de sélectionner celles qui cadrent le mieux avec les particularités et les besoins de leur animal. Il convient cependant de tenir compte du fait que l’indemnisation des soins vétérinaires est proportionnelle au coût de l’assurance annuel, et les remboursements annuels sont plafonnés. Il est recommandé de prendre connaissance de ces plafonds avant la signature du contrat. En termes de garanties, ces contrats peuvent inclure, entre autres, les frais médicaux, les honoraires du vétérinaire, les coûts des médicaments ainsi que les frais d’obsèques.

Les critères à prendre en compte

Des conditions relatives à l’âge de l’animal de compagnie peuvent être indiquées par les établissements d’assurance. Ainsi, chez les chiens, la tranche d’âge moyenne pour être éligible est comprise entre trois mois et dix ans. Chez les chats, même au-delà de 11 ans, une assurance peut être souscrite. Si le propriétaire souhaite malgré tout souscrire une assurance santé, il peut le faire en contrepartie du versement d’une surprime.

vendredi 30 janvier 2015, par Romain Morillon