Assurance complémentaire santé : est-il possible de modifier les garanties ?

À un moment donné, un assuré peut souhaiter modifier certaines garanties de sa couverture santé afin d’adapter celle-ci à ses besoins. La question est alors de savoir s’il est possible d’apporter des changements aux clauses d’une assurance complémentaire santé.

Plusieurs niveaux de garanties

Lors de la souscription à une mutuelle santé, chaque individu peut choisir entre plusieurs niveaux de garanties pour sa couverture. Certaines assurances complémentaires santé prévoient un remboursement satisfaisant des médicaments et des soins dentaires. D’autres proposent la prise en charge de traitements spécifiques, tels que l’appareillage ou les soins homéopathiques. Les besoins de l’assuré peuvent toutefois changer au fil des ans. À une certaine étape de la vie, il se peut qu’il ait des problèmes de vision et privilégie une garantie adéquate pour du matériel optique. Pour bénéficier d’une couverture santé adaptée à ses aspirations, un souscripteur est en droit de demander une modification des garanties auprès de son assureur.

Choisir une assurance souple à gérer

La majorité des personnes souhaitant changer les garanties de leur complémentaire santé agissent peu de temps avant la date d’échéance de leur contrat. Dans la plupart des cas, leur conseiller en assurance leur suggère une couverture santé comportant de nouvelles clauses applicables dès que l’ancienne convention arrive à terme. Ceux qui désirent maintenir leur cotisation à un niveau identique peuvent améliorer leur couverture pour un poste particulier, comme les frais d’optique, et diminuer le taux de remboursement d’autres garanties. Il convient toutefois de signaler que certaines assurances ne sont pas aussi souples à gérer. Les souscripteurs doivent donc tenir compte de ce critère avant de signer un contrat.

Une possibilité de rectifier en cours d’année ou de résilier

La plupart des contrats d’assurance complémentaire santé ne peuvent être modifiés qu’à la date d’échéance. Les souscripteurs ne peuvent donc prétendre à un changement de leurs garanties qu’une fois par an seulement. Certaines compagnies permettent toutefois une rectification au cours de l’année. Il suffit de bien observer les conditions générales de la convention. Un assuré qui n’obtient pas une réponse favorable à sa demande de modification des garanties de sa couverture santé peut résilier son contrat. Il devra adresser dans un délai de deux mois au minimum avant la date d’échéance une lettre recommandée à sa mutuelle.

jeudi 1er août 2013, par Romain Morillon