L’art d’arroser au jardin

Pour le bon entretien du jardin, plusieurs soins sont indispensables. Il faut notamment arroser les plantes et ce, en tenant compte de leurs besoins. L’eau est un élément essentiel pour le développement des végétaux. Découvrez l’art d’arroser votre jardin.

Les bonnes méthodes d’arrosage

En premier lieu, il faut savoir arroser au bon moment. Au printemps, en hiver et en automne, mieux vaut arroser en matinée afin d’éviter le phénomène de refroidissement nocturne. En période estivale, il est préférable d’opérer la nuit ou en soirée, pour diminuer les déperditions relatives à la vaporisation. En outre, il est préférable d’arroser longuement mais à une fréquence modérée. En arrosant trop souvent, on risque de troubler la vie du sol. De plus, un arrosage trop abondant contribue à la prolifération des parasites et donne des fruits sans goût et des légumes de mauvaise qualité.

Même sans pluie, on peut arroser une fois par semaine seulement. Dans le cas où on a paillé le sol, on n’arrosera que tous les 10 à 15 jours. Pour optimiser les arrosages, on peut offrir à la plante un paillis bien épais constitué d’écorces broyées, de paille, de tourbe ou de sciure. L’eau s’accumule, ce qui réduit la vaporisation tout en gardant efficacement l’humidité du sol qui restera plus longtemps disponible pour les racines.

Bien arroser au sein du potager

Pour le potager, on prévoira environ six litres d’eau par jour pour un mètre carré, c’est-à-dire près de 40 litres d’eau pour une semaine ou encore 60 litres pour dix jours. Pour éviter les gaspillages d’eau, on n’arrosera qu’aux endroits où cela est vraiment indispensable, autrement dit directement au niveau des racines. Pour ce faire, on enfoncera dans le sol une bouteille en plastique dans le fond a été préalablement enlevé. On y versera directement l’eau, celle-ci ira immédiatement vers les racines sans aucune perte. Pour ce qui est de l’arrosage d’un arbre, il est inutile de verser l’eau au pied du tronc. Ce qu’il faut faire c’est plutôt asperger le feuillage.

mardi 1er novembre 2011, par Hélène André