ANTISNOR® La bague anti-ronflement

La bague qui garantit la sérénité du sommeil et des ménages.
Laissez-vous passer la bague au doigt !

Le ronflement est une sévère épreuve
dans la vie des couples qui partagent
leur chambre, leur lit, leur nuit ! De la
colonie de vacances, à l’appartement
partagé entre étudiants en passant par
la vie conjugale, nous avons tous connu
l’épreuve de la nuit sans sommeil par la
faute d’un invétéré ronfleur.

Car le ronflement est bien souvent un calvaire qui se partage. Pour le ronfleur, ce sommeil de bien piètre qualité, souvent interrompu par le terrible bruit émis, est une source de stress quotidien. Pour celui qui partage la nuit du ronfleur,
l’objectif de chaque soir est de parvenir à trouver le sommeil en premier, à
s’endormir dans le silence.

Si tous les ronfleurs se sont un jour ou l’autre posé la question de comment
mettre fin à ce fléau, peu de réponses s’avèrent satisfaisantes.

La bague ANTISNOR® s’impose comme LA solution douce et efficace pour
réduire et même faire cesser totalement les ronflements en agissant sur un point d’acupuncture. L’effet peut être immédiat, ou s’accentuer au fil des jours.
On connaît bien ce procédé qui évite d’avoir le mal des transports en portant un
bracelet stimulant un point du poignet empêchant nausée et vertige. L’appareil
respiratoire en cause dans la mécanique du ronflement possède également un
point spécifique et ANTISNOR® le stimule en continu pour retrouver un sommeil silencieux.

ANTISNOR®, une solution douce pour ne plus ronfler

ANTISNOR® s’appuie sur la médecine chinoise traditionnelle et son action sur les méridiens. Le corps est parcouru par des méridiens.
Ils permettent la communication des organes et tissent un réseau de surface que l’acupuncteur sait activer, notamment pour rétablir la circulation de
l’énergie. Le médecin stimule les points soit au moyen d’aiguilles, soit par le massage - dont l’acupression, sur le point réflexe, en l’occurrence le
méridien de l’intestin grêle.
La version japonaise, « le shiatsu » signifie d’ailleurs « pression des doigts ».

Loin d’être un quelconque « produit miraculeux » la bague ANTISNOR® est donc un instrument de stimulation d’un point d’acupuncture.
Moins douloureuse qu’une aiguille, la bague ANTISNOR® est agrémentée de deux petits picots côté peau qui vont appuyer en continu sur le point
capable de tonifier les muscles liés au phénomène de ronflement.

Pourquoi ronfle-t-on ?

La respiration en phase d’éveil est maintenue par une activité musculaire sur le
larynx, le pharynx et le muscle à la base de la langue. Pendant le sommeil, ces
muscles sont relâchés et ne permettent pas une respiration normale par les voies nasales. Le flux respiratoire est alors effectué par la bouche ce qui amène l’air à frapper avec force contre la gorge, faisant vibrer le voile du palais et la luette, occasionnant le bruit du ronflement.
Le phénomène s’aggrave lorsque l’on dort sur le dos, ce qui entraine le tissu
adipeux vers l’arrière et restreint le passage de l’air. Les muscles sont sans tonicité, la voie de passage de l’air restreinte.

Le point de réflexologie activé par la bague ANTISNOR permet de stimuler les
muscles oro-pharyngés, comme s’ils étaient en état d’éveil.
Ce point situé à la base de l’auriculaire gauche sur le méridien de l’intestin grêle
est très réactif à la pression et donc à l’appui de la bague ANTISNOR®.

ANTISNOR®, une bague pratique, discrète et indolore

Beaucoup de laboratoires proposent des méthodes pour tenter d’endiguer le
ronflement. La plupart de ces méthodes sont contraignantes, médicamentées
(spray anesthésiant par exemple peu agréable à utiliser), médicalisées (opération
chirurgicale).

ANTISNOR® a été mise au point par un bijoutier australien qui souffrait de
ronflement. Il s’est intéressé à la médecine chinoise pour créer son produit qui
est aujourd’hui vendu avec succès de par le monde depuis plus de 10 ans.
240 000 ex-ronfleurs lui ont fait confiance !

La bague ANTISNOR® a le mérite d’être discrète, indolore et très simple à utiliser puisqu’il suffit de la passer avant le coucher. Façonnée en argent, elle limite le risque d’allergie, ce métal étant très bien supporté en contact de longue durée. Fine et ouverte sur le dessus, elle s’ajuste parfaitement à la taille du doigt.

Disponible en quatre tailles, la bague mixte ANTISNOR® s’adapte aussi bien aux doigts des hommes que des femmes.
Il est important de la porter à l’auriculaire de la main gauche pour activer le
méridien en question et le point précis qui touche les muscles souhaités et
d’éviter de la porter plus de 12 heures d’affilée.
Peu onéreuse (39,90€), la bague ANTISNOR® s’achète en pharmacie ou sur son site dédié : www.antisnor.fr

mercredi 2 mars 2011, par Isabelle Baldini