Les anticorps, acteurs majeurs du système immunitaire

Les anticorps, sont des protéines complexes du système immunitaire capables de détecter et neutraliser les agents étrangers pathogènes, les antigènes, de notre organisme.

Ils sont sécrétés par des plasmocytes, cellules dérivées des lymphocytes B. Lorsque ces protéines rencontrent un antigène - qui peut être une bactérie, un virus, un parasite, une cellule cancéreuse- elles ont la capacité de se combiner à celui-ci et de le neutraliser. Les anticorps sont donc en charge de la défense de notre organisme et détermine ainsi notre immunité.

Un espoir médical exceptionnel

Les anticorps font actuellement beaucoup parler d’eux depuis une découverte médicale récente. En effet, le Dr Norman Relkin de New York a réussi à ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer, se basant sur un traitement d’immunothérapie ; cette technique consistant à administrer à des patients atteints de la maladie des perfusions d’immunoglobulines. Les résultats ont été très convaincants, puisque après trois ans, la mémoire et les capacités cognitives des patients ne s’étaient que très peu dégradées.

Un deuxième essai est actuellement en cours d’exécution et donnera ses résultats au premier semestre 2013. Ce test, s’il était un succès, s’inscrirait dans les inventions médicales les plus importantes de notre génération. Actuellement en France, près de 850 000 personnes seraient touchées par cette maladie.

Cette nouvelle représente en effet un grand espoir pour tous les laboratoires qui achètent des kits afin de créer des anticorps pour leurs patients. Un grand nombre de fournisseurs d’anticorps sont actuellement présents sur le marché, et pourront ainsi permettre aux scientifiques de mener des études sur d’autres maladies, comme Parkinson notamment, deuxième maladie neuro-dégénérative après celle d’Alzheimer en France.

samedi 28 juillet 2012, par Isabelle Baldini