Comment aménager une pépinière au jardin ?

Pour que vos jeunes plantes puissent se développer à l’optimal, offrez-leur une pépinière où elles pourront mieux s’épanouir. Pour obtenir de bons résultats, vous devez choisir le bon emplacement et entreprendre quelques gestes d’entretien pour assurer la bonne croissance des plants.

Choisir une parcelle de terre

La pépinière est un endroit où les jeunes plants sont « élevés » avant d’être repiqués et transplantés dans le jardin. Il s’agit d’un lieu délicat où tout commence. Raison pour laquelle il vous est fortement recommandé de bien le choisir. La sélection de cette parcelle de terre dépend de la nature des plantes : toutes les conditions pour le bon développement de ces dernières doivent être réunies. Généralement, la pépinière est placée dans un milieu bien ensoleillé et à l’abri du vent. La terre doit être favorable à la croissance des plantes et être riche en éléments organiques. Choisissez notamment un sol bien drainé, riche et meuble.

Aménager l’espace

La mise en place d’une pépinière au jardin présente plusieurs avantages. Elle permet de réunir toutes les conditions propices à une croissance rapide des boutures et des semences. En pépinière, les jeunes plants ont beaucoup plus de chance de se multiplier en quantité même si l’espace est réduit. Après avoir bien choisi la parcelle de terre pour la pépinière, adonnez-vous à une petite séance d’aménagement.

Eradiquez toutes les herbes indésirables en prenant soin d’extraire les racines et préparez la terre en y ajoutant une bonne dose d’éléments organiques pour booster la pousse des plantes. Placée au jardin, la pépinière vous évite des longs déplacements lors des opérations de repiquage tout en facilitant les travaux de manutention. Les plantes, habituées à la terre, sauront également s’adapter plus facilement au jardin.

Entretenir les plants

Une fois la pépinière installée, quelques gestes d’entretien doivent être entreprises pour que les plants puissent bien se développer. Ceux-ci ne prendront que peu de votre temps étant donné que les conditions offertes par la pépinière permettent déjà une croissance optimisée. Les boutures et les semis bénéficient d’un substrat qui favorise leur développement et les températures y sont optimales pour booster la pousse.

Il est nécessaire d’effectuer des arrosages réguliers, de contrôler la présence de parasites ou d’insectes et de bien surveiller les éventuelles attaques des ravageurs. Les mauvaises herbes, souvent inévitables, doivent être éradiquées régulièrement. Au moment de procéder au repiquage, il ne vous restera plus qu’à sélectionner les plants les plus robustes.

mercredi 28 mars 2012, par Hélène André