L’alimentation conseillée pour entretenir la vision

La dégradation de la vision est, certes, un signe du vieillissement, mais ce n’est pas une fatalité. Suivez notre guide pour adopter la meilleure alimentation afin de ralentir la dégradation de votre vision.

Entretien de la vision : les bons nutriments

Une bonne vision résulte en premier lieu d’une alimentation riche en vitamines, mais pas n’importe lesquelles. La vitamine A optimise le fonctionnement de la rétine et nous protège des troubles visuels nocturnes. En plus, elle prévient la dégénérescence maculaire. La vitamine C est, quant à elle, recommandée pour ses vertus anti-cataractes. Lorsque notre système visuel manque de vitamine C, le cristallin devient de plus en plus épais et forme une sorte de voile sur la rétine, nous empêchant de voir clairement. Par ailleurs, nous devons consommer régulièrement de la vitamine E pour optimiser la vision le plus longtemps possible. C’est un anti-oxydant, ralentissant le vieillissement des yeux.

La lutéine est également un nutriment essentiel pour entretenir la vue. Cette substance protège les tissus oculaires et filtre les mauvais rayons pour que ceux-ci n’atteignent pas la vision centrale. Cette action est renforcée par la zéaxanthine, un filtre naturel de lumière. Les acides-gras oméga 3 entretiennent une bonne vision puisqu’ils font partie intégrante de la rétine. En cas de carence, les yeux sont sujets à de nombreuses inflammations et maladies. Les vertus de ces nutriments sont renforcées par deux minéraux : le sélénium et le zinc. Ce sont des fixateurs puissants, aidant à l’imprégnation des anti-oxydants en profondeur.

Entretien de la vision : la meilleure alimentation

Les fruits et les légumes sont particulièrement recommandés pour leur apport en vitamines. Ceux de couleur jaune, orange et verte sont d’excellentes sources de vitamine A. Dès que la saison le permet, mangez régulièrement des carottes, des épinards, du chou vert ou encore des mangues et de la papaye. En outre, les oeufs et le lait de source animale sont conseillés. Pour assurer votre réserve en vitamine C, misez sur les agrumes, les fruits rouges, les poivrons et les brocolis. Pour ce qui est de la vitamine E, mangez des noix et des céréales. L’huile de soya et le beurre d’arachide en regorgent aussi, mais il ne faut pas en abuser.

Pratiquement tous les légumes et les fruits cités plus hauts contiennent de la lutéine. Mais comme cette substance disparaît avec la chaleur, préférez les préparations crues et peu cuites. Pour vos besoins en acides gras oméga 3, mangez beaucoup de poissons (saumon et poissons d’eau douce), d’algues et de noix. Les fruits de mer, le riz et les pains enrichis assurent, quant à eux, vos besoins en sélénium. Et pour le zinc, incluez fromages et viandes blanches dans votre alimentation. Par ailleurs, dégustez des huîtres de temps en temps.

jeudi 5 novembre 2009, par Carole Mercier