Que faut-il manger pour affronter le froid de l’hiver ?

L’hiver approche et il est essentiel de toujours garder la forme. L’alimentation est un élément indispensable quand on veut affronter efficacement le froid et l’humidité de la saison hivernale. Que doit-on alors mettre dans son assiette ? Doit-on manger plus pour plus d’énergie ?

Bien manger dès le petit déjeuner.

Le corps a besoin d’énergie dès le matin. Il a besoin de tous les éléments nutritifs nécessaires à son métabolisme avant d’entamer toute activité. Le premier repas est de ce fait inévitable si on veut avoir du tonus le restant de la journée. Un bon petit déjeuner marque le point de départ de tout ce qu’on va faire jusqu’au coucher du soleil. Il ne faut par conséquent en aucun cas le manquer. S’il vous arrive de sauter ce moment important, vous serez forcé de compenser plus tard en grignotant ou en mangeant des plats plus consistants. Ce qui peut avoir des effets nocifs sur votre santé.

Pour bien démarrer votre journée, privilégiez le lait ou le formage blanc. Il est important d’assurer un bon apport en calcium, en vitamines, en fer et en acides gras dès le départ. Pour encore plus d’énergie et de nutriments, buvez aussi un verre de jus de fruit naturel ou mangez-en un cru. La nature nous offre de nombreux fruits en hiver. Citons par exemple les agrumes qui sont essentiellement des fruits d’hiver, riches en vitamine C. Ces derniers vont nous revigorer et nous donner un bon coup de fouet. La clémentine et les kiwis sont également des fruits très riches en vitamine C. En plus, le kiwi contient du potassium et du magnésium en quantité élevée et également de la vitamine E un antioxydant. Les fruits se transportent facilement et peuvent se déguster au cours de la matinée si jamais on n’a pas pu manger correctement le matin.

Privilégier les légumes et se limiter à l’essentiel

Quand il fait froid, on a tendance à manger plus gras. On est tenté de mijoter des plats riches en calories. Pourtant, il est tout à fait possible de manger léger et sain sans fatiguer l’organisme. Incorporez ainsi plus de légumes dans les recettes. Qu’ils soient crus ou cuits, l’important est d’en manger en quantité suffisante. Préparez par exemple un potage de légumes et des salades de légumes qui sont très faciles à préparer. Vous avez la possibilité de les accompagner d’une tranche de viande ou de poisson grillé ou rôti selon votre préférence. Par contre, les fritures ne sont pas conseillées. Et encore une fois, optez pour les fruits même durant la journée.

Il n’est pas interdit de se faire des petits plaisirs en mangeant par exemple un bon dessert mais il faut les limiter. Une portion de fromage par jour s’avère également suffisante, ainsi qu’une portion de viande, de jambon, de poisson ou d’œuf. On conseille aussi parfois à tort de boire de l’alcool ou du vin chaud pour combattre le froid. Certes, la chaleur de l’alcool semble nous donner de l’énergie, mais en réalité, il va nous fatiguer encore plus un fois l’effet coup de fouet passé. Préférez plutôt les boissons chaudes telles que le café, le lait chaud, le thé, la tisane… Enfin, contrairement aux saisons chaudes, l’hiver ne nous encourage pas à beaucoup boire. Cependant, notre organisme a toujours besoin de 2,5 l d’eau par jour que ce soit en hiver ou en été. Ainsi, il ne faut pas oublier de boire souvent.

jeudi 1er octobre 2009, par Carole Mercier