Connaissez-vous les aliments riches en antioxydants ?

On entend souvent parler des antioxydants contenus dans les aliments, mais on ne sait pas toujours en quoi ils sont utiles pour notre santé. Tirons au clair une bonne fois pour toutes ce que sont les antioxydants, leurs principaux rôles et quels types d’aliments en contiennent.

Qu’est-ce qu’un antioxydant et quel est son principal rôle ?

Les antioxydants sont constitués par le regroupement de certains nutriments tels que les vitamines A, C, E, les polyphénols, les minéraux( à l’instar du zinc et du sélénium), de certains oligo-éléments tels que la caroténoïde (béta-carotène, lycopène,…). On retrouve les antioxydants de façon naturelle dans la plupart des aliments.

Les antioxydants participent à la protection de notre organisme contre les effets des radicaux libres. Ces derniers sont fabriqués naturellement par l’organisme, mais des facteurs externes tels que les rayons UV, la pollution ou le tabac peuvent contribuer à augmenter anormalement cette fabrication de radicaux libres. Cela expose fortement à une baisse de l’immunité, au développement de certaines maladies (notamment certains cancers), à un risque de maladie cardiovasculaire ainsi qu’à un vieillissement prématuré.

Les antioxydants contribuent donc à la protection de l’organisme contre l’effet des radicaux libres. C’est pour cela qu’il est important de consommer régulièrement des aliments riches en antioxydants.

Quels sont les aliments riches en antioxydants ?

Sachez qu’il est important de consommer non seulement des aliments naturellement riches en antioxydants, mais aussi ceux qui permettent à l’organisme d’en fabriquer lui-même.

Les légumes tels que les choux de Bruxelles, les brocolis, les pommes de terre, les épinards ainsi que les fruits comme la fraise, la mangue, la papaye, la goyave, le kiwi et les framboises sont riches en vitamine C.

Pour avoir du sélénium, consommez des poissons cuits au four, de la volaille, des mollusques et crustacés, des œufs ou encore des noix, de même que des haricots en salade.

Pour un apport en vitamine E, privilégiez le beurre d’amande ou d’arachide. De même, une alimentation à base de poissons (saumon, hareng, maquereau ou thon) au moins deux fois par semaine est fortement recommandée.

Enfin, en termes d’apport en caroténoïdes, de la salade de légumes à feuilles vert foncé, de la salade de chou frisé ou d’épinards, des courges, des patates douces ou des carottes cuites au four ou grillées feront parfaitement l’affaire.

samedi 18 octobre 2014, par Romain Morillon