Adoptez un chien pour le bien-être des seniors

Pour donner un sens à l’existence des personnes âgées, plusieurs approches sont utilisées comme la musique et les activités diverses. Parmi ces approches, la présence d’un chien a fait ses preuves dans plusieurs maisons de retraite américaines.

Le chien est accepté par de plus en plus de maison de retraite

Depuis quelques années, des chercheurs américains sont intéressés par le lien existant entre le bien-être des personnes âgées et le chien. Cet intérêt est incité par le travail engagé par certaines équipes de bénévoles, en particulier celle de Fulton en Géorgie. Ces équipes choisissent en fait d’améliorer les conditions de vie des pensionnaires des maisons de retraite de leur ville en leur rendant régulièrement visite en compagnie des chiens. Cette approche leur a permis d’améliorer les conditions d’existence des pensionnaires en nouant facilement des relations privilégiées avec les animaux. Conscientes de ces bienfaits, de plus en plus de maisons de retraite acceptent aujourd’hui la présence des chiens dans leurs établissements.

Les bienfaits du chien sur les personnes du troisième âge

En présence d’un chien, les personnes âgées peuvent avoir des émotions très diverses. Ces sensations ou émotions ne peuvent leur faire que du bien sûr le plan aussi bien physique que moral. Ces bienfaits ont été confirmés par des études menées aux Etats-Unis sur les interactions entre les personnes âgées et les animaux de compagnie en 2004. Avant cette étude, la responsable d’une maison de retraite qui avait eu l’idée d’introduire des chiens dans son établissement a aussi constaté la baisse du nombre de personne souffrant de dépression. Destinés à stimuler les pensionnaires et à éviter qu’ils sombrent dans la mélancolie, ces animaux leur ont permis de se sentir moins seuls et moins abandonnés. Sur le plan de la santé des scientifiques soutiennent que la compagnie d’un chien incitent les seniors à faire plus de marche stabilisant ainsi leur taux de triglycérides et de cholestérol tout en réduisant le risque de maladie cardiovasculaire.

Quel chien pour améliorer le bien-être des personnes âgées

En dépit de tous ces bienfaits, il ne faut pas omettre que le chien reste toujours un animal potentiellement agressif. Tous les animaux ne peuvent pas être introduits dans une maison de retraite. Le bon choix d’un animal conditionne la sécurité des personnes âgées qui peuvent avoir des comportements susceptibles de perturber les chiens. De ce fait, un animal introduit dans une maison de retraite doit préalablement subir un test d’aptitudes effectué par un dresseur. Celui-ci doit surtout vérifier la réaction de l’animal face à plusieurs gestes qui font allusion à ceux des seniors. Ce test préalable a pour but de s’assurer que les chiens ne réagissent pas de façon agressive face aux personnes visitées.

lundi 27 avril 2009, par Carole Mercier