Adopter un chien : les conseils pour s’occuper de son nouveau compagnon

Pour vaincre la solitude ou tout simplement par amour pour les animaux, nombreuses sont les personnes qui décident d’adopter un chien. Avant d’engager les différentes démarches, il est primordial de se poser des questions essentielles.

Adopter au lieu d’acheter : agir en faveur des animaux

Au lieu d’acheter un chien ou un chiot auprès d’une animalerie, en adopter un est une démarche qui profitera aux animaux que les sans-cœurs et les irresponsables ont abandonnés. Mais avant d’approcher la SPA (société protectrice des animaux) ou encore la Fondation Brigitte Bardot, posez-vous quelques questions. Ainsi, il est primordial de savoir si vous avez les moyens financiers d’entretenir un chien. En effet, en plus de ses repas, le chien occasionnera également des dépenses pour ses soins vétérinaires et éventuellement l’hébergement dans le cas où vous partez en vacances.

Il est également essentiel de déterminer le temps que vous consacrerez à votre animal de compagnie. En effet, le chien n’est pas un simple animal à nourrir. Il faudra penser à le promener, l’éduquer et lui témoigner des marques d’affection. Bien qu’il ne parle pas, un chien a autant besoin d’amour qu’un enfant. Chaque année, il faudra penser à vermifuger votre compagnon à quatre pattes et l’emmener chez le vétérinaire pour une visite de contrôle.

Les démarches pour adopter un chien

Les principales associations de protection animale (SPA, Fondation Bardot, Seconde Chance…) possèdent leurs refuges dans de nombreux départements français. Adressez-vous à votre mairie pour connaitre les refuges les plus proches de chez vous. Pour choisir l’animal, il faut prendre en compte plusieurs critères, à savoir l’âge, la race, le tempérament et la taille. Les chiens de grande taille peuvent occasionner des chutes lorsqu’ils s’amusent.

Si vous adoptez un chien adulte, choisissez un animal au caractère calme pour ne pas subir le stress d’une incompatibilité d’humeur. Les femelles devraient être stérilisées pour éviter toute grossesse inopportune. En récupérant l’animal, prenez avec vous son carnet de santé et conservez-le précieusement. À l’arrivée du chien à la maison, apprenez-lui à dormir dans l’endroit qui lui est réservé. Ce lieu ne devra être ni trop isolé ni trop exigu.

mardi 26 juin 2012, par Romain Morillon