Les acouphènes, symptômes et traitements

La plupart du temps, les troubles de la santé, comme les acouphènes sont pris à la légère lorsque les symptômes n’induisent pas à un état d’incapacité. Il arrive souvent que nous minimisions le problème.

Les acouphènes, de quoi s’agit-il ?

Les acouphènes sont des bruits persistants et continus ressentis dans l’oreille. Seule la personne qui en souffre les entend. Les acouphènes ne procurent aucune douleur. Ils sont, par contre, gênants, car les bourdonnements sont intenses et très forts pour la personne qui en est atteinte. Les bruits peuvent se présenter sous plusieurs formes, en fonction de chaque individu. Chez certaines personnes, les acouphènes ressemblent aux sons d’une cloche. Chez d’autres, les bruits avoisinent les sifflements. Les acouphènes sont entendus, même dans un endroit calme et sans bruit.

Les origines des acouphènes

Les causes des acouphènes sont multiples . Dans la plupart des cas, ils se manifestent suite à une exposition continue à des bruits assourdissants. Ils surviennent également suite à une manifestation infectieuse mal traitée de l’oreille, du nez ou des yeux. Une personne qui souffre d’un traumatisme crânien à la suite d’un choc peut aussi ressentir des acouphènes. Il en est de même pour une personne qui sort juste d’un traitement à base d’aspirine. Les acouphènes peuvent aussi être un signe de début de surdité ou un symptôme de la maladie de Meunière.

Comment traiter les acouphènes de manière naturelle ?

De nombreuses plantes sont efficaces pour traiter les acouphènes. Les plantes riches en fer et en zinc sont les plus prisées à cet effet. Il s’agit entre autres des feuilles d’artichaut, des épinards, des ginkgos et des feuilles de mélisse. Les huiles essentielles de camomille et de cajeput sont également efficaces pour traiter les acouphènes. Pour une guérison rapide et assurée, faites bouillir un litre d’eau et versez-y une poignée de feuilles de mélisse, de feuilles d’artichaut ou d’épinards. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de camomille ou de cajeput dans le mélange et inspirez la vapeur qui en ressort. Si vous préférez boire la tisane, évitez d’y incorporer les huiles essentielles. Prenez un verre de l’infusion trois fois par jour pendant une semaine.

mercredi 31 août 2011, par Romain Morillon