Acheter sur Internet : ce qu’il faut savoir

L’achat en ligne fait de plus en plus d’adeptes, jusqu’à devenir le seul mode d’acquisition chez certains. Mais pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il faut être attentif à certains points. Voici tout ce qu’il faut savoir et ce qu’il faut vérifier avant d’acheter une marchandise sur Internet.

Prenez le temps de lire le descriptif

Sur Internet, vous devrez vous fier au descriptif fourni par le fabricant ou le vendeur, aux avis des consommateurs ou aux photos pour faire votre choix. Prenez le temps de voir, revoir et relire ces informations qui vous sont livrées. N’hésitez pas à zoomer sur les images pour bien vous faire une idée du produit. Si vous souhaitez acheter sur un site où les informations sont fournies en langue étrangère, assurez-vous de bien comprendre tout ce qui est dit avant de vous décider.

Penchez-vous sur les conditions générales de vente

Toute vente est balisée par certaines informations essentielles. Le site sur lequel vous achetez doit mentionner clairement le prix TTC du produit ainsi que les frais de livraison. Les modalités de paiement, la durée de validité de l’offre ainsi que la date de livraison doivent être spécifiées. Doivent également y figurer les coordonnées du vendeur ainsi qu’un numéro qui vous permet de suivre l’état de votre commande.

Faites en sorte que vos coordonnées bancaires restent confidentielles

Sachez que quel que soit l’achat que vous souhaitez faire sur Internet, vous ne devez jamais avoir à communiquer votre code à quatre chiffres (celui que vous composez pour effectuer un retrait à un DAB). Généralement, les 16 chiffres de la carte, les trois derniers chiffres du cryptogramme visuel et la date d’échéance constituent les seules informations sollicitées.

Confirmez que vous disposez d’un délai de rétractation

Sachez qu’à partir de la date de livraison, vous disposez de sept jours (bientôt 14 jours) pour retourner le produit si vous changez d’avis et renoncez à l’achat. Aucune pénalité ne vous est imposable. Vous devez cependant vous acquitter des frais d’envoi. Pour prouver votre bonne foi en cas de litige, conservez le document d’envoi du produit.

Prenez connaissance des moyens de recours

Un retard de livraison donne lieu à un versement d’intérêt calculé sur un taux légal. Si vous avez passé commande et que le bien n’est pourtant pas disponible, vous serez totalement remboursé. Si votre vendeur refuse d’accepter votre rétractation, deux recours se présentent à vous : vous adresser au tribunal compétent ou vous tourner vers une association de consommateurs.

mercredi 25 février 2015, par Romain Morillon