Aménager sa maison pour éviter les chutes

9000 personnes âgées décèdent chaque année des causes d’une chute domestique, souvent liée à un mauvais aménagement de leur intérieur. Ces accidents peuvent pourtant être évités. Comment aménager sa maison pour éviter les chutes ?

rangement et éclairage pour éviter les chutes

Les chutes surviennent généralement lors des activités quotidiennes. Elles sont dans la majorité des cas, liées à l’aménagement de l’intérieur. L’une des causes fréquentes est le trébuchement sur un obstacle quelconque, comme les pieds d’un meuble, les bords d’un tapis mal fixés ou des fils électriques qui traînent par terre. La première chose à faire est donc de bien dégager tous les points de passage principaux de la maison, en évitant d’y laisser traîner les petits meubles, les plantes en pot, les jouets pour animaux domestiques... Pour faciliter la circulation dans la maison, les lieux de passages doivent être bien éclairés, essentiellement les recoins sombres et exigus, quitte à faire installer plusieurs sources de lumières. Pour les fils électriques de la télévision, du téléphone ou d’un lampadaire, ils seront si possibles fixés sur les murs ou agencés dans des ranges fils. Quant aux tapis, vérifiez régulièrement si leurs bords et leurs coins sont bien fixés et s’ils ne sont pas décollés. Si c’est le cas, les fixer au plus vite. Ne laissez pas traîner les objets aux sols, rangez-les tout de suite après leurs utilisations.

Un sol adapté pour limiter les chutes

Après le trébuchement, la perte d’équilibre est aussi à l’origine des chutes des personnes âgées. Elles sont généralement dues à un sol très glissant comme le carrelage, le linoléum ou le parquet vitrifié. Limitez les risques de chute dans la maison en privilégiant les revêtements pour sols non glissants, comme la moquette par exemple. Des moquettes pour salle de bain existent également, elles sont très pratiques, pour ne pas glisser sur un sol mouillé. Votre salle de bain est en carrelage ? Nous vous conseillons le recours aux tapis adhésifs antidérapants, principalement sur les zones à risques comme au pied de la baignoire ou de la douche. Si votre maison est dotée d’un parquet, évitez le cirage et le lustrage. Dans les chambres à coucher, mettez des tapis antidérapants aux descentes du lit. Il est déconseillé de se promener pieds nus dans la maison, portez des chaussons antidérapants. Pour finir, équipez votre maison de barres d’appuis, pour vous aider à maintenir votre équilibre. Celles-ci sont également très utiles pour vous relever, en cas de glissade.

mardi 21 avril 2009, par Carole Mercier