Comment faire face aux trous de mémoire ?

La perte de mémoire est un trouble qui apparaît souvent vers 50 ou 60 ans. De but en blanc, on se met à oublier ses souvenirs et ses gestes les plus récents. Puis les plus anciens souvenirs disparaissent eux aussi. Faites face à ce problème en entraînant votre mémoire et en adoptant une bonne hygiène de vie.

Exercer sa mémoire au quotidien

Si une perte de mémoire survient, il ne faut pas rester passif. Il ne faut pas non plus être trop fataliste. Sachez que la mémoire s’entretient comme un muscle. Pour qu’elle puisse conserver ses capacités et son autonomie, entraînez-la avec des exercices quotidiens. Prenez tout votre temps pour pratiquer ces exercices. Choisissez des méthodes ludiques pour booster votre mémoire : sudoku, mots croisés, une partie de jeux d’échec ou de dames, les jeux de société … Bref tous les jeux qui suscitent la réflexion. Il est aussi conseillé de beaucoup lire sur les sujets qui vous intéressent : la poésie, la littérature, la géographie ... Bref, utilisez vos neurones pour qu’ils gardent une santé de fer et que votre mémoire tienne bon pour longtemps.

Se faire des amis pour entretenir sa mémoire

Cela semble un peu insolite au premier abord, mais à l’âge sensible, il est plus qu’indispensable que vous sortiez de l’isolement. Contrairement aux idées reçues, le fait de multiplier vos relations amicales et de rencontrer du monde vous aidera à faire face à votre problème de mémoire. Hormis le fait que vous ne vous sentirez plus seul, vous pourrez faire travailler votre cerveau en établissant le contact avec d’autres nouvelles personnes. Bref, pour bien conserver ses capacités intellectuelles, quoi de mieux que de bonnes relations sociales ? Vous aurez ainsi l’opportunité d’évoquer les plus vieux de vos souvenirs au cours des échanges. Des débats sur vos sujets favoris seront même lancés, occasionnant des échanges aussi passionnés que vifs. Et votre vitalité sera au top.

Une bonne alimentation pour conserver sa mémoire

Pour booster vos neurones, adoptez une bonne hygiène de vie. Veillez à votre alimentation. Comme le cerveau utilise 20% de l’énergie fournie par notre alimentation, il faut donc manger équilibré et sain. Misez sur des aliments riches en vitamines : légumes, fruits et poissons. À consommer sans modération. Faites-vous plaisir avec quelques carrés de chocolat. Le chocolat est un bon allié pour le cerveau. Sa contenance en potassium et en magnésium aide le cerveau à bien fonctionner. Néanmoins, n’en abusez pas trop. Ensuite, faites en sorte dormir de manière suffisante, c’est-à-dire pas de sorties nocturnes. Ne soyez plus un couche-tard. Et n’oublier pas que le sport, c’est bon pour la santé à la fois mentale et physique. Alors, n’hésitez pas en pratiquer !

mercredi 17 août 2011, par Romain Morillon