Entretenir sa mémoire

D’une manière générale, la perte de mémoire s’accentue avec l’âge. La plupart des personnes ayant passé le cap de la cinquantaine se plaignent des troubles de la mémoire qui bouleversent leur quotidien. Mais ils ne sont pas inéluctables car la mémoire s’entretient. Voici quelques conseils !

Adonnez vous à une vie sociale active

C’est l’une des meilleures choses à faire pour stimuler et garder votre mémoire. Car une retraite professionnelle ne signifie pas obligatoirement une retraite sociale. Au contraire vous devez vous investir dans de nouvelles activités et renforcer les liens familiaux. Ainsi vous pouvez par exemple vous occuper de vos enfants et petits-enfants en jouant avec eux, en faisant des sorties culturelles, musée, théâtre, cinéma. Vous pouvez également intégrer une quelconque association, rencontrer du monde car les contacts sociaux stimulent. De plus cela vous aidera à vous sentir utiles et épanouis. Le but est de ne pas rester dans l’oisiveté. Mais pensez aussi à prendre soin de vous, cela reste important.

Exercez vos fonctions cérébrales

Il faut éviter à tout prix la retraite intellectuelle, pensez aux jeux de réflexion comme le scrabble ou les échecs, les mots croisés, les puzzles...car la logique permet de stimuler et de conserver les aptitudes cérébrales. Devant la télé, essayez de produire quelques efforts de mémorisation en retenant par exemple le nom de l’émission, les informations citées...Mais il faut aussi savoir se concentrer pour bien mettre en mémoire toutes les choses importantes qui se passent autour de nous.

Mangez sainement

Eh oui ! Une alimentation saine et équilibrée contribue également à l’entretien de vos neurones. Si vous voulez préserver vos capacités intellectuelles, consommez des aliments riches en acides gras (oméga 3) présents dans les poissons gras, les huiles de colza, de noix et de soja.

Certains nutriments s’avèrent également nécessaires tels que les vitamines B présentes dans le foie, les abats, les légumes, les céréales complètes, le jaune d’œuf, et les oligo-éléments anti-oxydants qu’on peut trouver dans les agrumes et les crustacés. Il est également indispensable de consommer du fer pour une bonne oxygénation du cerveau et pour la respiration des tissus. Les viandes rouges, le foie, le boudin noir, les lentilles et quelques fruits secs en sont de bonnes sources. Privilégiez la consommation de sucres lents comme le pain, le riz, les bananes et autres car le cerveau a besoin de glucose.

mercredi 15 avril 2009, par Carole Mercier