Investissez dans la pierre, le crédit immobilier s’ouvre désormais aux seniors

Les seniors à la retraite qui souhaitent investir dans la pierre peuvent désormais souscrire à un crédit immobilier. Cet article vous oriente sur l’emprunt adapté à votre objectif et à votre budget.

Investissez dans la pierre, le crédit immobilier s'ouvre désormais aux seniors

Crédit immobilier : un crédit étalé sur 15 ou 20 ans

De plus en plus de seniors sont attirés par l’investissement dans une valeur refuge pour assurer une source de revenus pérenne à la retraite. Il est maintenant possible d’emprunter après 60 ans. De nombreux établissements bancaires vous offrent l’opportunité de souscrire à un crédit immobilier étalé sur 15 ou 20 ans. L’âge limite de l’échéance étant généralement fixé à 80 ans. De quelle manière pouvez-vous contracter un emprunt après 60 ans et quelles sont les conditions liées à un crédit immobilier pour les seniors ?

En premier lieu, vous devez fournir à la banque un profil adéquat. Le mieux serait de disposer de valeurs mobilières ou d’être affilié à un contrat d’assurance vie. Dans ce cas, vous bénéficierez d’un taux d’emprunt très attractif. Le pourcentage nominal d’intérêt sera de l’ordre de 3,25% pour un remboursement étalé sur 15 ans. Il faudra compter en sus l’assurance invalidité, perte d’autonomie ou décès. Il convient de noter que le taux de crédit immobilier est invariable sur une période déterminée et ne dépend aucunement de votre âge.

L’assurance décès

Il convient toutefois de signaler que vous devez souscrire à une assurance décès pour pouvoir bénéficier d’un crédit immobilier. Il est évident que le montant de la prime sera fonction de votre âge. Plus vous serez âgé, plus la cotisation sera élevée. Cette assurance emprunteur va immanquablement avoir un impact sur le taux d’intérêt global. Cependant, vous n’êtes pas obligé d’adhérer à l’assurance proposée par la banque si vous trouvez des conditions plus attractives ailleurs.

Le crédit immobilier s’ouvre désormais aux seniors, mais l’assurance qui y est liée peut parfois poser des problèmes. Dans le cas où vous éprouveriez des difficultés à trouver un assureur, en raison de votre état de santé ou de votre grand âge, contactez une compagnie signataire de la convention Aeras. Un tel établissement s’engage à vous assurer même si vous êtes exposé à un risque de santé aggravé. Il vous proposera une solution à condition que le montant de votre emprunt n’excède pas 300.000 euros et que le remboursement soit réalisé avant que vous n’atteigniez l’âge de 70 ans.

mercredi 4 janvier 2012, par Romain Morillon

articles de la rubrique

Banque en ligne : comment choisir sa banque ?

De bonnes affaires tout au long de l’année grâce aux sites de déstockage

Don d’argent : que dit la loi ?

Le regroupement des crédits : une bonne solution pour restructurer ses dettes

Votre argent est-il en sécurité à la banque ?

Comment sécuriser vos achats sur Internet ?

Crédit immobilier : quelques conseils pour favoriser vos chances d’en obtenir

Comment renégocier son crédit immobilier ?

La vente aux enchères : quels sont ses avantages ?

Précautions avant d’acheter une maison ou un appartement

Allocation revalorisée pour ceux qui accompagnent un proche en fin de vie

À savoir sur la pension de réversion

Le microcrédit pour aider les chômeurs à créer leur propre entreprise

Location de véhicule entre particuliers pour bénéficier d’un revenu d’appoint

Absence de testament : à qui revient l’héritage ?

0 | 15 | 30 | 45